Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes

Le chef de cabinet du ministère en charge de la Solidarité, le professeur Kouamé N'guessan (au centre)
Le chef de cabinet du ministère en charge de la Solidarité, le professeur Kouamé N'guessan (au centre)
Le chef de cabinet du ministère en charge de la Solidarité, le professeur Kouamé N'guessan (au centre)

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes

Dans le cadre de son programme élections apaisées, le ministère de la solidarité de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, initie et soutien plusieurs activités de sensibilisation avant, pendant et après le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

C'est donc dans ce cadre que la confédération des victimes des crises ivoiriennes (Covici) bénéfice d'un appui institutionnel et financier pour l'organisation d’une tournée nationale de sensibilisation auprès des populations.

Ce jeudi 22 octobre, ce soutien a été matérialisé par la remise d'un chèque de 5 millions de FCFA au cours d'une cérémonie tenue au cabinet de la ministre Mariatou Koné, représentée par son chef de cabinet le professeur Kouamé N'guessan. « Notre rencontre de ce jour se situe dans la dynamique de la campagne d'apaisement des coeurs.... Les victimes connaissent mieux que quiconque les violences électorales, elles sont bien placées pour en parler et inviter nos compatriotes à la non-violence quel que soit l'enjeu des scrutins », a dit le chef de cabinet. Recevant le chèque de 5 millions de francs CFA, M. Lassina Kanté, président de la Covici a promis les mettre à profit très rapidement : « Dès ce samedi (24 octobre), nous lancerons la caravane dans la commune de Port-Bouët avant de mettre le cap sur les villes de l'intérieur du pays pour appeler toutes les couches sociales à l'apaisement ». « Zéro mort, Zéro blessé, Zéro dégât matériel ». C'est le slogan de cette campagne de sensibilisation pour des élections apaisées lancée le 28 février 2020 à Arrah, par la ministre Mariatou Koné.

Source : Ministère en charge de la Solidarité


LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation