Hiré: Les sociétés minières font la promotion de la paix et de la cohésion sociale

Les participants aux journées socioculturelles sur la paix et la cohésion sociale ont posé avec les autorités et les organisateurs.(DR)
Les participants aux journées socioculturelles sur la paix et la cohésion sociale ont posé avec les autorités et les organisateurs.(DR)
Les participants aux journées socioculturelles sur la paix et la cohésion sociale ont posé avec les autorités et les organisateurs.(DR)

Hiré: Les sociétés minières font la promotion de la paix et de la cohésion sociale

Le 19/10/20 à 18:30
modifié 19/10/20 à 18:30
Les récentes marches associées à des actes de vandalisme dans diverses villes du pays ont interpellé les responsables des compagnies minières que sont Afrique Gold et Agbaou Gold Opération installées dans le département de Divo. Afin de rassembler les communautés locales autour de valeurs fédératrices en cette période électorale, ces deux compagnies se sont mises ensemble pour organiser, du 10 au 17 octobre dernier, des journées socioculturelles sur les thèmes de la cohésion sociale et de la paix. Ces activités qui ont réuni des personnes de tout âge en provenance des différents villages, campements et quartiers des sous-préfectures de Hiré, Didoko et Zégo ont été marquées par un tournoi de maracana dit « Grand tournoi de la paix », des concours culinaire et de sketches sur les thèmes de la fraternité et la bonne entente entre les différentes communautés vivant dans cette zone.

Pour le président directeur général d'Afrique Gold, Jean-Claude Diplo et le directeur général de Agbaou Gold Opération, Kassoum Ouattara, l’objectif est de participer à créer un environnement propice à des élections apaisées à Hiré, à travers cet événement de grande envergure. Mobiliser et occuper sainement les populations, sensibiliser à la cohésion sociale et à la paix et éviter toutes tensions politiques ou sociales.

Le sous-préfet de Hiré, Sanogo Cheickna, représentant le préfet de région, préfet du département de Divo, a salué et félicité les responsables des deux mines d'or pour leur promotion des idéaux de paix. Avant de lancer ce message aux populations : « La fin de ces journées socioculturelles ne doit pas être considérée comme la fin de la paix à Hiré. Ici, nous faisons barrière à la violence car notre credo, c'est toujours la paix ».

Les vainqueurs des différentes compétitions ont été récompensés par les organisateurs. Ce sont, au total, 36 équipes qui ont participé au maracana, aux concours culinaire et de sketches. Cette première édition a connu un réel succès.

Le 19/10/20 à 18:30
modifié 19/10/20 à 18:30

LES + POPULAIRES

Lutte contre le grand banditisme : Kouyaté Youssouf renforce le dispositif de sécurité dans des villes de l’intérieur du pays Assemblée générale annuelle : La Convention de la société civile fait son bilan Fonction publique/Recrutement de personnes en situation de handicap: Le gouvernement autorise une nouvelle vague cette année