N’st Cophies repose désormais à Dimbokro

Le créateur du Zôgôda N’zué a définitivement laissé le micro. (DR)
Le créateur du Zôgôda N’zué a définitivement laissé le micro. (DR)
Le créateur du Zôgôda N’zué a définitivement laissé le micro. (DR)

N’st Cophies repose désormais à Dimbokro

L’artiste chanteur N’st Cophie repose désormais sur la terre de ses ancêtres à Dimbokro. Où il a été inhumé dans l’après-midi du vendredi 16 octobre 2020, dans son village natal dans la plus stricte intimité familiale. La levée du corps avait eu lieu le même jour, quelques heures plus tôt à Ivosep, Abidjan.

Le 14 octobre dernier, la paroisse Saint Albert le Grand de Cocody avait accueilli dans la soirée une veillée religieuse couplée à la présentation des condoléances. N’st Cophies est décédé le 8 mars 2020, aux États-unis. De son vrai nom Ernest Koffi, le maître du Zogoda a connu le succès en Côte d’Ivoire avec ses œuvres Faya Largeau, Zôgôda N’zoué, Zopio dance.

Il s’était installé depuis plus d’une trentaine d’années en France où il a monté sa propre structure de production. Son dernier album s’intitule « Djantraman ». La dépouille de l’artiste est arrivée en Côte d’Ivoire le 3 juin à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Plusieurs membres du gouvernement et personnalités du showbiz ivoirien lui avaient réservé un accueil digne de son rang d’ambassadeur de la musique ivoirienne


LES + POPULAIRES

Lutte contre le grand banditisme : Kouyaté Youssouf renforce le dispositif de sécurité dans des villes de l’intérieur du pays Assemblée générale annuelle : La Convention de la société civile fait son bilan Fonction publique/Recrutement de personnes en situation de handicap: Le gouvernement autorise une nouvelle vague cette année