Maouloud 2020 : Douze nuits pour prêcher la paix et le vivre ensemble à Abobo

L’imam Cheikh Ahmad Tidjany Diabaté, l'initiateur de l’événement, pendant la conférence de presse de lancement. (Dr)
L’imam Cheikh Ahmad Tidjany Diabaté, l'initiateur de l’événement, pendant la conférence de presse de lancement. (Dr)
L’imam Cheikh Ahmad Tidjany Diabaté, l'initiateur de l’événement, pendant la conférence de presse de lancement. (Dr)

Maouloud 2020 : Douze nuits pour prêcher la paix et le vivre ensemble à Abobo

Le 16/10/20 à 22:54
modifié 16/10/20 à 22:54
Comme il est de coutume à la mosquée Siaka Koné d’Abobo Gare, le Maouloud sera marqué, cette année, par des enseignements sur la vie de Mahomet, le prophète de l’Islam, donnés par l’imam Cheikh Ahmad Tidjany Diabaté. Il est le président de l’Association cultuelle tidjanite qui organise l’événement.

Ces séances d'enseignement appelées Ayamou Rassoul (les jours du prophète, Ndlr) se dérouleront du 18 au 29 octobre. L’événement a été annoncé, le 11 octobre, au sein du lieu de culte. Ce seront donc douze nuits d’enseignement au lieu d’une seule qui permettront aux participants de se ressourcer dans les valeurs prônées par le prophète. Cette édition étant particulière en raison du contexte électoral, le message sera bien orienté.

« Nous passons ce moment dans une période très sensible qui fait peur à tous les habitants de la Côte d’Ivoire. Nous avons jugé bon de passer un message de paix, de cohésion et de vivre ensemble, car aucune religion ne permet qu’un être humain verse le sang de son semblable. Nous ferons donc beaucoup de bénédictions pour le pays afin que nous passions cette période électorale dans la paix et l’amour de l’autre », a expliqué Cheikh Ahmad Tidjany Diabaté.

Et de souligner l’intérêt de l’événement pour la commune qui l’abrite : « Abobo est décidée aujourd’hui à changer la mauvaise image qu’elle a toujours présentée. Et pour nous, la solution est d’abord spirituelle. Si les cœurs sont remplis de l'amour prôné par notre prophète, tout se fera de manière apaisée et notre commune pourra être, à l’avenir, un bel exemple de fraternité et de vivre ensemble ».


Le 16/10/20 à 22:54
modifié 16/10/20 à 22:54

LES + POPULAIRES

Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan Présidentielle du 31 octobre 2020 : La déclaration de l’Alliance des religions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire éducation nationale : Adama Coulibaly offre 10000 kits scolaires dans le N’Zi