État-civil : La Côte d'Ivoire dispose désormais d'une cartographie complète

État-civil : La Côte d'Ivoire dispose désormais d'une cartographie complète

Le 16/10/20 à 17:23
modifié 16/10/20 à 17:23
La Côte d’Ivoire dispose désormais d'une cartographie complète de son état civil qui comprend des statistiques précises sur la situation des services, du personnel et des infrastructures en charge de cette question.

Le dispositif a été réceptionné le jeudi 15 octobre, par l’Office national de l’état civil de Côte d’Ivoire (Oneci), lors d'un atelier de restitution organisé, à cet effet, à l’hôtel Ivotel au Plateau.

Le fichier a officiellement été remis au directeur général de l'Oneci, Kafana Gnenin Sitionni, par les responsables du consortium Civipol-Unitec-Digitech, attributaire de l'appel d'offres de l'étude de cartographie de l'état civil de Côte d'Ivoire, un projet du Contrat de désendettement et développement (C2d).

La cartographie réalisée s'appuie sur plusieurs livrables, notamment un rapport d’analyse documentaire, un rapport final d’analyse des données, un atlas de l’état civil et une application de gestion.

« Nous sommes très heureux de réceptionner cette cartographie qui nous donne une idée claire et précise des statistiques concernant les centres d'état civil de Côte d'Ivoire. Cela va permettre d'accélérer la modernisation de notre état civil par la prise de décisions », a déclaré Kafana Gnenin.

Les résultats de cette étude permettent, par exemple, de « savoir combien de personnes travaillent dans ces centres ainsi que leur qualification et combien parmi eux ont besoin de formation », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le directeur général adjoint d'Unitec, Patrick Bénié, a indiqué que cette cartographie offre au pays les bases pour asseoir un système d’état civil fiable, sécurisé et statistiquement utile sur l’ensemble du territoire national.

Pour rappel, la Côte d'Ivoire est engagée, depuis quelques années, dans une Stratégie nationale de l’état civil et de l’identification en Côte d’Ivoire visant à doter le pays d’un fichier national d’identité biométrique et d’un cadre de référence fiable en la matière d’ici 2025.

Elle est destinée à mettre en place un système d’information de l’état civil et à enregistrer l’identité de tous les individus qui vivent sur le territoire ivoirien.


Le 16/10/20 à 17:23
modifié 16/10/20 à 17:23

LES + POPULAIRES

Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan Présidentielle du 31 octobre 2020 : La déclaration de l’Alliance des religions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire éducation nationale : Adama Coulibaly offre 10000 kits scolaires dans le N’Zi