Ligue1 : L’Asec poursuit son dégraissage

Dante El Hadj n’a pu s’imposer à l’Asec. (DR)
Dante El Hadj n’a pu s’imposer à l’Asec. (DR)
Dante El Hadj n’a pu s’imposer à l’Asec. (DR)

Ligue1 : L’Asec poursuit son dégraissage

Le 15/10/20 à 21:50
modifié 15/10/20 à 21:50
Vainqueur du match de gala contre l’Africa Sports (2-0) le 3 octobre, à la faveur de l’inauguration du stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, l’Asec n’a pas encore définitivement arrêté la liste de son effectif pour la saison 2020-2021.

Sous la houlette de son entraîneur Julien Chevalier et de son président délégué Koné Baky, le club jaune et noir poursuit le dégraissage de son effectif. Les nouvelles victimes de ce nettoyage se nomment Danté El Hadj et Doukouré Karamako.

Le gardien de but et le milieu défensif, présents lors du match de gala contre l’Africa, n’ont pas été maintenus dans l’effectif. Arrivé à l’Asec la saison dernière en provenance du Wac, l’international espoir Danté El Hadj ne s’est jamais imposé dans les perches de l’Asec.

Avec le retour de blessure de Cissé Abdoul Karim qui a effectué son retour dans les cages mimosas contre l’Africa, l’ancien portier du Wac a été libéré. En ce qui concerne le milieu défensif Doukouré Karamoko, il avait effectué plusieurs apparitions dans l’effectif de l’Asec, la saison dernière.

Un joueur au gabarit impressionnant qui a fait quelques bons matchs mais jugés insuffisants, selon le staff technique, pour poursuivre l’aventure chez les Mimos. Ces deux éléments, il faut le rappeler, s’ajoutent à une longue liste de joueurs qui ont été libérés par l’Asec, pour insuffisance de résultat ou qui sont en fin de contrat.

Ce sont entre autres Oumar Sako, Komlan Agbeniadan, Kipari Ouattara, Diarrassouba Daouda, Koutouan Akassou, Konan Saviola... En retour, l’Asec a opéré de nombreux renforts venus des clubs de Ligue1 ou de la sous-région


Le 15/10/20 à 21:50
modifié 15/10/20 à 21:50

LES + POPULAIRES

Boundiali : La Fondation LONACI offre un logement à la sage-femme Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan Présidentielle du 31 octobre 2020 : La déclaration de l’Alliance des religions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire