Douanes ivoiriennes : La réhabilitation des locaux des recettes principales est en voie d’achèvement

Le ministre Moussa Sanogo (à gauche), se faisant expliquer l’état d’avancement des travaux de rénovation du bâtiment des recettes principales des Douanes. (photos : Dr)
Le ministre Moussa Sanogo (à gauche), se faisant expliquer l’état d’avancement des travaux de rénovation du bâtiment des recettes principales des Douanes. (photos : Dr)
Le ministre Moussa Sanogo (à gauche), se faisant expliquer l’état d’avancement des travaux de rénovation du bâtiment des recettes principales des Douanes. (photos : Dr)

Douanes ivoiriennes : La réhabilitation des locaux des recettes principales est en voie d’achèvement

Le 15/10/20 à 21:32
modifié 15/10/20 à 21:32
Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’État Moussa Sanogo a constaté, hier, l’état d’avancement satisfaisant des travaux de rénovation et d’extension du bâtiment abritant les recettes principales des douanes.

Initialement de deux niveaux, le bâtiment nouveau comprendra le rez-de-chaussée et trois étages. « C’était un bâtiment R+1 qui abritait les recettes principales des douanes. Deux niveaux supplémentaires ont été ajoutés pour en faire un R+ 3. Cela donne un peu plus d’espace, la possibilité d’installer d’autres types d’équipements plus modernes et de mieux travailler », a indiqué Moussa Sanogo. Le coût des travaux s’élève à 775 822 000 Fcfa.

La décision de rénover le bâtiment est intervenue après la visite des locaux qu’il a effectuée fin 2017 début 2018. Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’État avait découvert un bâtiment vétuste et qui laissait voir une longue file des gens qui devaient payer des factures.

« Pour des usagers qui venaient remettre un peu d’argent à l’État de Côte d’Ivoire, on devrait quand même trouver le moyen de leur permettre de le faire dans les meilleures conditions », a estimé Moussa Sanogo. Aussi a-t-il donné des instructions pour que « le bâtiment soit réaménagé, agrandi ».

Les recettes principales des Douanes est une direction très importante. « 85% des recettes mobilisées au niveau de la douane passent par ce service. Il faut donc que ce soit un lieu agréable, dans lequel les gens puissent bien travailler, améliorer leur productivité et qu’on soit tous fiers de la douane ivoirienne », a souligné Moussa Sanogo.


Le 15/10/20 à 21:32
modifié 15/10/20 à 21:32

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires