Caravane du Super Ebony pour la cohésion sociale : Serge Koléa se met au service de la paix en Côte d’Ivoire

Le Super Ebony Serge Koléa et son équipe ont décidé de parcourir le pays pour prêcher la paix. (DR)
Le Super Ebony Serge Koléa et son équipe ont décidé de parcourir le pays pour prêcher la paix. (DR)
Le Super Ebony Serge Koléa et son équipe ont décidé de parcourir le pays pour prêcher la paix. (DR)

Caravane du Super Ebony pour la cohésion sociale : Serge Koléa se met au service de la paix en Côte d’Ivoire

Le 14/10/20 à 00:24
modifié 14/10/20 à 00:24
Sensibiliser les jeunes à la préservation de la paix et de la cohésion sociale, surtout dans le contexte électoral actuel. Tel est l’objectif que s’est fixé Serge Koléa, le lauréat du super prix Ebony à l’édition 2019.

Le journaliste-reporter de la Rti, soutenu par le Club des amis de la culture et certains partenaires institutionnels et privés, a décidé de mener une campagne de sensibilisation et de promotion de la paix dite Caravane du Super Ebony pour la cohésion sociale lancée le 6 octobre, à la Maison de la presse, à Abidjan-Plateau.

A l’en croire, il sillonnera les communes, villes, villages et hameaux à travers le pays pour exhorter les Ivoiriens à la culture des valeurs de paix et d’unité. Le thème de cette caravane, a-t-il précisé, est : « Jeune, engage-toi pour la paix en Côte d’Ivoire », et elle s’étendra d’octobre à décembre 2020, impliquant plusieurs journalistes de différents organes d’obédiences diverses.

Pour sa caravane qui bénéficiera d’une vaste campagne média, Serge Koléa prévoit d’enregistrer un album musical de sensibilisation et un clip vidéo qui sera diffusé régulièrement sur les antennes de la Rti et sur les réseaux sociaux.

« Tous les actes que nous posons, nous devons les poser au nom de la paix. 2020 est une année électorale considérée par beaucoup d’observateurs comme l’année de tous les dangers en Côte d’Ivoire. Les jeunes, pour la plupart sujets à la manipulation des acteurs politiques, peuvent-ils se mettre au-dessus des tensions et tentations à la violence et à la haine ? Il faut amener nos populations surtout jeunes à comprendre que l’idéal commun que nous recherchons passe par la paix. Sans paix, aucun développement n’est possible, aucun programme de gouvernement ne peut être mis en œuvre », a exhorté Serge Koléa.

Au menu de la tournée : des animations grand-public, des campagnes médias, des conférences, des parades motorisées et des spectacles artistiques.



Le 14/10/20 à 00:24
modifié 14/10/20 à 00:24

LES + POPULAIRES

Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan Présidentielle du 31 octobre 2020 : La déclaration de l’Alliance des religions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire éducation nationale : Adama Coulibaly offre 10000 kits scolaires dans le N’Zi