Taekwondo : La Côte d’Ivoire salue la mémoire du président Fouly

M. François Allah-Yao, directeur du cabinet du ministre des Sports (à gauche) et le président Bamba Cheick ont rendu un vibrant hommage à l'illustre disparu. (DR)
M. François Allah-Yao, directeur du cabinet du ministre des Sports (à gauche) et le président Bamba Cheick ont rendu un vibrant hommage à l'illustre disparu. (DR)
M. François Allah-Yao, directeur du cabinet du ministre des Sports (à gauche) et le président Bamba Cheick ont rendu un vibrant hommage à l'illustre disparu. (DR)

Taekwondo : La Côte d’Ivoire salue la mémoire du président Fouly

Le 07/10/20 à 11:04
modifié 07/10/20 à 11:04
Le ministère ivoirien des Sports et la Fédération ivoirienne de Taekwondo (Fitkd) ont rendu un hommage le 4 octobre, au président de la section Afrique de la Fédération mondiale de Taekwondo, Ahmed Fouly, décédé le 27 septembre 2020, en Égypte.

La cérémonie qui a eu lieu au siège de la Fitkd obéissait, selon les organisateurs, à un devoir de reconnaissance vis-à-vis de l'illustre défunt. En tout cas, on a vu le président Bamba Cheick Daniel, très ému, rappeler l’engagement constant du général Ahmed Fouly au service du développement de l’art martial d’origine coréenne en Afrique.

Toute chose qui, selon lui, a fortement contribué au succès du Taekwondo sur le continent et aux derniers Jeux Olympiques, notamment en 2016 au Brésil avec 5 médailles remportées dont 2 pour la Côte d’Ivoire. « Il s’investissait personnellement pour que toutes les initiatives de la Fédération ivoirienne aient les résultats escomptés au niveau de la World Taekwondo et de la communauté taekwondo-in tant africaine qu’internationale », a souligné Me Bamba Cheick Daniel devant le beau monde qui avait fait le déplacement ce jour, au siège de la Fédération ivoirienne de Taekwondo, dans le quartier d’Angré.

Vêtus de leur tenue officielle (costume et cravate aux couleurs de la fédération), pour la circonstance, tous les membres du Comité directeur de la fédération étaient autour du président Bamba Cheik Daniel. Avec eux, les Maîtres de salle (en dobok), devant la chapelle ardente dressée dans la salle de conférence du siège de la Fitkd. Étaient également présents François Allah-Yao, directeur de cabinet du ministre des Sports et Gervais-Emile Durand, le directeur de la Vie fédérale et du Sport de haut niveau venus traduire la compassion du gouvernement ivoirien à la communauté taekwondo-in ivoirienne et africaine.

Individuellement ou par petits groupes, ils se sont inclinés devant la chapelle où ils pouvaient voir un poster du général de l’armée égyptienne en tenue traditionnelle de Côte d’Ivoire. A la suite du président de la Fédération ivoirienne de Taekwondo, Allah Yao, directeur de cabinet du ministre des Sports, a salué la mémoire du disparu.

Il a présenté ses condoléances, au nom du ministre Paulin Claude Danho et du gouvernement ivoirien aux taekwondo-in ivoiriens et africains. Il a profité de l’occasion pour féliciter la Fitkd, pour son professionnalisme et ses performances remarquables. Le directeur de cabinet n’a pas manqué d’indiquer que le ministère ivoirien des Sports adressera un courrier officiel de condoléances à son homologue égyptien.


Le 07/10/20 à 11:04
modifié 07/10/20 à 11:04

LES + POPULAIRES

Examens scolaires/CEPE, BEPC-TO, BAC : Les inscriptions de la session 2021 ouvertes du 19 octobre au 11 décembre 2020 Sécurité alimentaire : ‘’Amour Sans Limite’’ apporte son soutien aux personnes handicapées Don de matériels médicaux: Plus de 25 millions d’équipements aux établissements sanitaires de Treichville