Investissements industriels et logistiques/Mohamed Kéita (Pdg de ABD Group): «La Côte d’Ivoire est un marché majeur pour nous»

Mohamed Kéita, Pdg de ABD Group (à l'extrême gauche), est toujours en contact avec les autorités ivoiriennes. (DR)
Mohamed Kéita, Pdg de ABD Group (à l'extrême gauche), est toujours en contact avec les autorités ivoiriennes. (DR)
Mohamed Kéita, Pdg de ABD Group (à l'extrême gauche), est toujours en contact avec les autorités ivoiriennes. (DR)

Investissements industriels et logistiques/Mohamed Kéita (Pdg de ABD Group): «La Côte d’Ivoire est un marché majeur pour nous»

Le 01/10/20 à 13:47
modifié 01/10/20 à 13:47
La Côte d’Ivoire est un marché majeur pour nous au vu de tous nos investissements. Nous avons prévu en priorité, dans notre agenda 2020, d’installer notre siège Afrique en Côte d’Ivoire mais le contexte de la pandémie et les enjeux politiques ont freiné un peu ce projet. Mais, nous le ferons », rassure Mohamed Kéita, président directeur général de ABD group (sigle en anglais : Advancing Africa’s Business Frontier).

En effet, opérant déjà au Sénégal, au Ghana, au Cameroun, cette société de droit américain a choisi la Côte d’Ivoire pour servir de siège Afrique. Et les investissements en terre ivoirienne sont importants et s’étendent à divers secteurs.

« En gros, nous sommes une société de développement et de financement de projets. Nous travaillons avec les différents États pour les accompagner dans le cadre des projets structurants. Nous avons de grandes banques avec nous et qui nous accompagnent dans les différents projets dans différents secteurs, des projets d’infrastructures qui peuvent avoir un impact social inclusif, notamment dans le domaine de la santé, l’éducation, l’assainissement. Le choix de la Côte d’Ivoire se justifie par l’importance des investissements », à en croire le Pdg Mohamed Kéita. « Aujourd’hui, un de nos marchés majeurs est la Côte d’Ivoire où nous totaliserons plus de 800 millions de dollars de financement et d’investissements-projets en fin 2020 », ajoute-t-il.

Une vue d'un chantier du groupe ABD. (DR)
Une vue d'un chantier du groupe ABD. (DR)



C’est le cas par exemple de la plateforme logistique industrielle, bâtie sur une superficie de 50 hectares, dans la nouvelle zone industrielle Attinguié et qui va regrouper plus de 130 sociétés, multinationales et Pme. « Notre mission est de faciliter l’implantation des entreprises logistiques, d’entreposage et industrielles. Les investisseurs n’ont plus à s’inquiéter pour l’acquisition de terrains, de plateformes pour bâtir leurs entrepôts et autres investissements. Il leur suffira de venir avec leurs installations, se connecter et tout de suite commencer leurs activités. C’est donc un répondant majeur bien apprécié par les autorités ivoiriennes et par des investisseurs qui visitent cette plateforme devenue comme un lieu de pèlerinage », précise Mohamed Kéita.

A noter que cette plateforme qui est dans sa deuxième phase de finition, avec en cours la réalisation de deux grandes autoroutes d’accès, va créer environ 3000 emplois directs et 10 000 emplois indirects. Une zone économique, industrielle et logistique similaire a été réalisée au port de Tema, au Ghana, avec l’appui toujours de Agility, le partenaire financier du groupe Abd.

« C’est une véritable réponse à la promotion des investissements locaux et étrangers. Car nous accompagnons la plupart des Pme qui n’ont pas accès aux prêts bancaires », assure M. Kéita.



Le 01/10/20 à 13:47
modifié 01/10/20 à 13:47

LES + POPULAIRES

Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko Violences basées sur le genre : 10 000 signatures attendues pour dire non ! Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes : La déclaration du CNDH