Prix Caidp/Fraternité matin : Emeline Péhé Amangoua décroche la 2e place

Emeline Péhé Amangoua (à droite) recevant son prix des mains de Anne Lemaistre, représentante résidente de l’Unesco en Côte d’Ivoire (DR).
Emeline Péhé Amangoua (à droite) recevant son prix des mains de Anne Lemaistre, représentante résidente de l’Unesco en Côte d’Ivoire (DR).
Emeline Péhé Amangoua (à droite) recevant son prix des mains de Anne Lemaistre, représentante résidente de l’Unesco en Côte d’Ivoire (DR).

Prix Caidp/Fraternité matin : Emeline Péhé Amangoua décroche la 2e place

Le 28/09/20 à 23:07
modifié 28/09/20 à 23:07
Avec son dossier consacré à la réinsertion des ex-détenus des prisons, la journaliste Emeline Péhé Amangoua du magazine Émergence économique (Fraternité Matin) a décroché le deuxième prix Caidp pour l’accès à l’information. Il s’agit d’un prix porté par le Réseau des Journalistes pour l’Accès à l’Information en Côte d’Ivoire (Rejepci).

Moussa Sanogo (à droite) ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, a réceptionné le prix adjugé à son département. (DR)
Moussa Sanogo (à droite) ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, a réceptionné le prix adjugé à son département. (DR)



Le palmarès de cette compétition qui confronte les meilleures productions des grands genres journalistiques de l’année a été dévoilé hier (28 septembre) à l’auditorium de la primature, au Plateau. C’était lors de la cérémonie marquant la célébration de la 5e journée Internationale de l’Accès à l’Information. «Accès à l’information : sauver des vies, renforcer la confiance, apporter de l’espoir», est le thème retenu pour cette édition.

Il s’agit d’une journée spéciale de valorisation du droit d’accès à l’information à travers le monde. La journaliste de Fraternité Matin a été devancée sur le podium par Marcelle Aka, du quotidien L’Inter qui s’est adjugée le premier prix. Quand Rodrigue Konan, du journal Le jour plus, s’est contenté de la troisième place sur le podium. Ce sont, au total, 7 prix qui ont été décernés, à raison de 3 prix dans la catégorie presse écrite, 2 dans la catégorie presse en ligne, et les 2 derniers dans la catégorie radio.

Les lauréats ont sacrifié au rituel de la photo de famille. (Photos : DR)
Les lauréats ont sacrifié au rituel de la photo de famille. (Photos : DR)



A en croire le président du Rejepci, le journaliste Jean-Antoine Doudou, ces prix visent à encourager les journalistes à la production de grands genres, et inciter à l’effort de collecte d’informations de terrain. Outre ces prix, cette tribune fut aussi le cadre de la distinction des meilleurs organismes publics favorisant l’accès à l’information.

Dans ce secteur, c’est le ministère du Budget et du Portefeuille de l’État qui est arrivé en tête du classement. On retrouve en deuxième position le secrétariat chargé des Droits de l’homme, et enfin, en troisième position, le ministère de l’Équipement et de l’Entretien routier.

Notons que le prix Caidp pour l’accès à l’information des organismes publics a été institué en 2019. Il vise à encourager l’ensemble des administrations publiques ivoiriennes, ainsi que les entreprises privées investies d’une mission de service public, à rendre accessibles au public, les informations et documents publics qu’elles détiennent. Ce, conformément à la loi.

Les ministères et secrétaires d'État primés en compagnie des officiels de la cérémonie. (DR)
Les ministères et secrétaires d'État primés en compagnie des officiels de la cérémonie. (DR)



Ainsi, le présent classement s’appuie en partie sur l’évaluation des informations diffusées sur les sites internet des 40 ministères et secrétariats d’État ivoiriens. L’évaluation de ces plateformes tient compte, entre autres, des critères du contenu, de la qualité et de la pertinence des informations diffusées



Le 28/09/20 à 23:07
modifié 28/09/20 à 23:07

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et professionnel: Des enseignants formés à l’utilisation des outils numériques Rentrée scolaire : Myss Belmonde Dogo distribue près de 35 millions de FCFA à des victimes Enseignement supérieur: L'Université Jean Lorougnon Guédé représente la Côte d'Ivoire au concours "Ma thèse en 180s" organisé par l'AUF au Canada