Adayé Kessié 2020 à Tabagne : Le ministre Sidiki Diakité, baptisé Nanan Kouassi Yeboua Ababio

Le ministre Sidiki Diakité, après son intronisation. (DR)
Le ministre Sidiki Diakité, après son intronisation. (DR)
Le ministre Sidiki Diakité, après son intronisation. (DR)

Adayé Kessié 2020 à Tabagne : Le ministre Sidiki Diakité, baptisé Nanan Kouassi Yeboua Ababio

La 5e édition du festival Adayé Kessié s’est déroulée du 26 au 27 septembre à Tabagne, dans le département de Bondoukou. Bien qu'en format réduit, à cause de la pandémie du coronavirus et de l'élection présidentielle du 31 octobre prochain, cette fête culturelle Bron a gardé tout son éclat et sa renommée.

« Recevez les salutations chaleureuses du Président Alassane Ouattara qui est de cœur avec vous. C’est une grande fierté pour nous d’être avec vous. Merci au peuple Bron pour ce bel exemple de cohésion et de promotion de nos traditions que vous donnez à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique », a lancé le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, qui n’a pas manqué d’adresser ses félicitations au président de la fondation Adayé Kessié, Bini Daouda Ouattara, Commissaire général de ce festival.

Faisant un clin d’œil à l’actualité politique, le ministre Sidiki Diakité, parrain de cette 5e édition, a demandé aux chefs traditionnels de continuer à jouer leur partition pour maintenir partout la paix et la cohésion. « Le Président Alassane Ouattara compte sur vous pour qu’il n'y ait aucun affrontement dans nos différentes localités », a-t-il indiqué.

Aux jeunes, le parrain de l’Adayé Kessié 2020, intronisé prince du royaume Bron, a conseillé d’éviter de s'adonner à la violence. Nanan Kouassi Yeboua Ababio, c’est son nom de règne, avait à ses côtés le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, le secrétaire d’État chargé du service civique, Siaka Ouattara, ainsi que le corps préfectoral conduit par le préfet de la région du Gontougo, préfet du département de Bondoukou, Sory Sangaré.

Avant de livrer son message, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation et tous les invités ainsi que les populations qui ont effectué nombreux le déplacement, ont assisté à la parade des têtes couronnées et aux prestations de plusieurs danses traditionnelles.

« L’Adayé Kessié se veut un creuset d’unité, de paix et de cohésion ; une plateforme de promotion de la culturelle Bron. Cette 5e édition a servi de cadre pour la sensibilisation à la pandémie du coronavirus », a précisé Bini Daouda Ouattara, le commissaire général du festival.

Marcel Bénié (Correspondant régional)


LES + POPULAIRES

Ambassades des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation Prière œcuménique: Des femmes des confessions religieuses du district d’Abidjan prient pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried