Pme : Bientôt un organe fédéral unique créé

Échange des parapheurs entre le porte-parole des faîtières de Pme, Joseph Amissah (à gauche) et le ministre de la Promotion des Pme, Félix Anoblé. (Dr)
Échange des parapheurs entre le porte-parole des faîtières de Pme, Joseph Amissah (à gauche) et le ministre de la Promotion des Pme, Félix Anoblé. (Dr)
Échange des parapheurs entre le porte-parole des faîtières de Pme, Joseph Amissah (à gauche) et le ministre de la Promotion des Pme, Félix Anoblé. (Dr)

Pme : Bientôt un organe fédéral unique créé

Le 23/09/20 à 10:13
modifié 23/09/20 à 10:13
Les Pme ivoiriennes doivent être fortes et organisées afin de bien jouer leur rôle dans la marche de la Côte d’Ivoire vers l’émergence. En tout cas, le ministre de la Promotion des Pme, Félix Anoblé, fonde beaucoup d’espoir dans un secteur prospère, qui favorise davantage d’emplois formels.

Mais selon lui, la condition sine qua non est l’organisation du secteur. Ce qui est en train de se mettre en place, avec notamment la signature d’un protocole d’entente hier à l’auditorium de la Cnps, au Plateau, entre les différentes faîtières des organisations de Pme. Le ministre Félix Anoblé a présidé la cérémonie. Ces faîtières signataires sont le Mouvement des petites et moyennes entreprises (Mpme), la Confédération générale des Pme de Côte d’Ivoire (Cgpme-CI), la Confédération des Pme-Pmi du Btp de Côte d’Ivoire (Cpme-pmi Btp) et le Groupement des fédérations et assimilés des acteurs des Pme de Côte d’Ivoire (Gafapme-CI).

Par cette convention qui fixe les modalités de collaboration entre les faîtières signataires, est ainsi mise en place la plateforme unique des Pme qui devra aboutir à la création d’un organe fédéral unique de la promotion de l’entrepreneuriat et du développement des Pme en Côte d’Ivoire. Organe qui sera le porte-voix unique des Pme de Côte d’Ivoire auprès de l’État, ses partenaires, et de toutes les entités du développement. Félix Anoblé qui est visiblement bien impliqué dans ce processus, a fixé à mars 2021 le délai pour la mise en place de cet organe fédéral des Pme ivoiriennes.

« Aujourd’hui 22 septembre 2020 est une date historique de la signature du protocole d’entente de la plateforme unique qui vient concrétiser une idée, une vision de doter l’écosystème des Pme d’un solide instrument. Je m’en réjouis car c’est l’aboutissement de la mutualisation de vos propres efforts (...) Lorsque les forces sont unies, l’on devient plus fort. En vous mettant donc ensemble, vous constituez dès cet instant un solide et sérieux interlocuteur pour le gouvernement et les partenaires au développement (...). Nous espérons que l’organe fédéral verra le jour d’ici mars 2021 », s’est félicité Félix Anoblé.

L’idée de la mise en place de cette plateforme unique des Pme a été évoquée lors de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an, en janvier 2019, consécutivement à la requête de voir doté les Pme d’un siège. « Depuis ce temps, vous vous êtes attelés à travailler à la réalisation de ce projet. Je vous en félicite (...). Je vous exhorte également à faire en sorte que toutes les autres organisations dont la Fipme adhèrent à ce mouvement qui doit être le plus fédéral possible », a exhorté Félix Anoblé.

Joseph Amissah, président du Mpme et porte-parole des faîtières pour l’occasion, a salué l’engagement de ses pairs ainsi que de la tutelle à améliorer la situation générale des Pme ivoiriennes. Pour lui, un organe fédéral unique ne fera que du bien au secteur, en ce sens que « ça nous aidera à être plus crédibles auprès des banques et du gouvernement ainsi que des partenaires au développement ».


Le 23/09/20 à 10:13
modifié 23/09/20 à 10:13

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono