Après 72 heures de grève/Cfao Retail : Pascal Bordeaux se félicite de la reprise des discussions avec les partenaires sociaux

Pascal Bordeaux, directeur général de Cfao Retail (2è à partir de la droite), se réjouit de la reprise des discussions avec les partenaires sociaux. (DR
Pascal Bordeaux, directeur général de Cfao Retail (2è à partir de la droite), se réjouit de la reprise des discussions avec les partenaires sociaux. (DR
Pascal Bordeaux, directeur général de Cfao Retail (2è à partir de la droite), se réjouit de la reprise des discussions avec les partenaires sociaux. (DR

Après 72 heures de grève/Cfao Retail : Pascal Bordeaux se félicite de la reprise des discussions avec les partenaires sociaux

Le 21/09/20 à 13:17
modifié 21/09/20 à 13:17
Le directeur général de Cfao Retail, Pascal Bordeaux, se félicite de la reprise du dialogue avec les partenaires sociaux et ce, après le mouvement de grève de 72 heures des employés de carrefour qui a quelque peu perturbé l’activité des différents magasins.

« Pour ma part, je me félicite de la reprise des discussions avec nos partenaires sociaux suite aux tensions que nous avons connues la semaine dernière perturbant l’activité de nos magasins », s’est réjoui M. Pascal Bordeaux, présentant par la même occasion, ses excuses aux clients pour les éventuels désagréments.

En outre, le premier responsable de Cfao Retail se réjouit également du fait que l’activité ait repris son cours normal. « La direction générale encourage bien entendu, la concertation et un climat social serein, à même de soutenir nos ambitions de croissance en Côte d’Ivoire au bénéfice de nos salariés, de nos partenaires et de nos clients », a conclu Pascal Bordeaux.

Abondant dans le même sens, le directeur des ressources humaines de Cfao retail, Souleymane Traoré, dans un entretien accordé à Fraternité Matin, a déploré la grève qui est susceptible de mettre à mal l’activité, à un moment où la crise sanitaire conduit à de nombreuses suspensions d’emploi sur tout le continent.

« Cependant, nous restons fermement attachés au respect des lois et à l’expression des libertés individuelles. Nous nous sommes engagés dans une démarche de concertation avec les partenaires sociaux, sous l’égide de l’inspection du travail, et avons bon espoir que des décisions raisonnables et constructives en sortiront », a déclaré Souleymane Traoré.

Rappelons que des employés de Carrefour avaient observé un mouvement de grève du 9 au 1er septembre 2020, pour revendiquer, dit-on, de meilleures conditions de travail.


Le 21/09/20 à 13:17
modifié 21/09/20 à 13:17

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid