Présidentielle 2020: Konan Kouadio Siméon appelle à prier pour la Côte d'Ivoire et des élections apaisées

Konan Kouadio Siméon dit avoir refusé de candidater pour les élections d'octobre 2020. (DR)
Konan Kouadio Siméon dit avoir refusé de candidater pour les élections d'octobre 2020. (DR)
Konan Kouadio Siméon dit avoir refusé de candidater pour les élections d'octobre 2020. (DR)

Présidentielle 2020: Konan Kouadio Siméon appelle à prier pour la Côte d'Ivoire et des élections apaisées

Le 21/09/20 à 12:12
modifié 21/09/20 à 12:12
L’ex-candidat aux élections de 2010 et de 2015, Konan Kouadio Siméon (Kks), parcourt villages et hameaux pour expliquer sa vision de la nouvelle Côte d’Ivoire aux populations. Il a rencontré à cet effet les habitants de la localité de Kahankro, dans le département de Toumodi, le dimanche 20 septembre 2020.

Il a saisi l’occasion pour demander à « ses parents » et par ricochet à toutes les populations ivoiriennes de « prier pour la Côte d’Ivoire ainsi que les hommes politiques ». Afin que le pays soit « éloigné du négatif bilan de 2010, les mêmes causes produisant les mêmes effets ».

Cet échange avec les populations rurales intervient après plusieurs autres rencontres pour expliquer, indique-t-il, cette même vision pour parvenir à « une Côte d’Ivoire de paix, d’amour, de stabilité et de la vraie fraternité ». Dans ce cadre, des séances de travail avec les chancelleries et institutions internationales sont en cours.

Konan Kouadio Siméon demande à ses parents de prier pour la Côte d'Ivoire. (DR)
Konan Kouadio Siméon demande à ses parents de prier pour la Côte d'Ivoire. (DR)



Konan Kouadio Siméon se présente comme « le neutre réconciliateur » qui a refusé de faire acte de candidature à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 parce que, explique-t-il, il n’y avait pas « le minimum de consensus pour des élections apaisées ».

Il faut rappeler que le Conseil constitutionnel a rendu sa décision relative aux candidatures retenues pour l'élection présidentielle, le lundi 14 septembre 2020. L’institution a validé quatre (4) dossiers, à savoir ceux de Henri Konan Bédié pour le compte du Pdci-Rda, Pascal Affi N’Guessan pour le Fpi, Alassane Ouattara pour le Rhdp et Kouadio Konan Bertin dit Kkb en tant qu'Indépendant.

Quarante (40) autres candidatures ont été rejetées par le Conseil constitutionnel.

Source : Sercom KKS



Le 21/09/20 à 12:12
modifié 21/09/20 à 12:12

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires