Présidentielle 2020: La Cei interdit la campagne avant l’heure

Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert. (DR)
Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert. (DR)
Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert. (DR)

Présidentielle 2020: La Cei interdit la campagne avant l’heure

Le 17/09/20 à 22:00
modifié 17/09/20 à 22:00
Pas de manifestation de nature à ‘’ vendre’’ son projet de société aux électeurs avant l’ouverture de la campagne prévue au octobre 2020. C’est l’injonction faite par la Cei aux représentants des partis politiques en lice pour le scrutin présidentiel du 31 octobre. Dans une note dont copie est parvenue à notre rédaction, hier, le président de l’institution électorale Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a déclaré que cette décision s’appuie sur les dispositions légales du Code électoral. « La Commission électorale indépendante (Cei) informe l’ensemble de la population ivoirienne et les candidats à l’élection du Président de la République du 31 octobre 2020 que, conformément aux dispositions légales en vigueur, la campagne électorale est strictement encadrée par les articles 28, 29, 30, 31 et 32 du Code électoral et par le décret n°2020-639 du 19 août 2020 fixant la durée de la campagne électorale », peut-on lire dans ladite note.

Le premier responsable de l’organe électoral a, par ailleurs, indiqué que dans l’attente de la date d’ouverture de la campagne présidentielle, « il est formellement interdit à tout individu d’apposer des affiches, de signer, d’envoyer ou de distribuer des bulletins de vote, circulaires ou professions de foi dans l’intérêt d’un candidat en dehors de la période réglementaire de campagne ». Il a, en outre, soutenu qu’il est fait interdiction de toute propagande électorale par quelque mode que ce soit, en dehors de la durée réglementaire de la campagne électorale. M. Coulibaly-Kuibiert dit compter sur le civisme et la responsabilité de tous, pour le respect des dispositions légales .

Le 17/09/20 à 22:00
modifié 17/09/20 à 22:00

LES + POPULAIRES

Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko Violences basées sur le genre : 10 000 signatures attendues pour dire non ! Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes : La déclaration du CNDH