Cohésion sociale : La caravane du « mieux vivre ensemble » se déroulera le 22 septembre

La présidente de Lune d’Afrique, Victorine Yao Yoboué (2e à partir de la gauche) et ses membres présentent le pagne de la caravane de la paix. (DR)
La présidente de Lune d’Afrique, Victorine Yao Yoboué (2e à partir de la gauche) et ses membres présentent le pagne de la caravane de la paix. (DR)
La présidente de Lune d’Afrique, Victorine Yao Yoboué (2e à partir de la gauche) et ses membres présentent le pagne de la caravane de la paix. (DR)

Cohésion sociale : La caravane du « mieux vivre ensemble » se déroulera le 22 septembre

Le 16/09/20 à 14:38
modifié 16/09/20 à 14:38
L’Ong Lune d’Afrique Côte d’Ivoire veut contribuer à l’apaisement du climat social, dans la perspective de la présidentielle d’octobre prochain. Dans cette optique, l’Ong entend organiser le mardi 22 septembre 2020, la caravane du « mieux vivre ensemble » qui parcourra les 10 communes d’Abidjan. Elle débutera par la commune de Yopougon pour prendre fin par celle de Cocody.

Face à la presse le mardi 15 septembre, à Cocody, Victorine Yao Yoboué, présidente de l’Ong Lune d’Afrique Côte d’Ivoire, a expliqué que cette initiative marque l’adhésion totale de son organisation à la promotion de la paix, la cohésion sociale, la veille de la période cruciale que le pays s’apprête à vivre à savoir, le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

« Le contexte socio-politique interpelle tous les Ivoiriens et ceux qui vivent en Côte d’Ivoire à se mobiliser autour du concept de la paix. Personne ne reste insensible quand il s’agit de préserver la paix. L’épanouissement de tout être humain ne saurait être possible sans un environnement social apaisé ; c’est un préalable », a laissé entendre la présidente, qui avait à ses côtés la vice-présidente, Bah Jonase, la secrétaire nationale, ainsi que la présidente de Lune d’Afrique Liberia, Janet Sharty.

Déroulant le programme de cette activité, Victorine Yao Yoboué a fait savoir que la caravane sera marquée par des messages d’apaisement, de cohésion, des rencontres avec des jeunes, des femmes, des chefs traditionnels et religieux, afin qu’ils soient des médiateurs auprès des différentes couches sociales pour la consolidation de la paix.

« Rien ne sera construit dans une période de crise. Le développement ne peut s’obtenir que dans un climat apaisé. C’est avec les efforts de chacun que cette paix peut se pérenniser », a-t-elle ajouté. Et Victorine Yao Yoboué de réaffirmer l’engagement de son organisation à soutenir toutes les actions et initiatives qui promeuvent la paix.

Elle a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude au Conseil national des droits de l’Homme pour son appui technique à chaque membre de l’association à travers des formations. La conférence de presse a pris fin par la présentation des membres de l’association aux hommes de médias et du pagne estampillé « Association Lune d’Afrique, notre vision mieux éclairer l’Afrique ».


Le 16/09/20 à 14:38
modifié 16/09/20 à 14:38

LES + POPULAIRES

Lutte contre la Covid-19: La République de Corée fait don de 300 millions de FCfa de matériels à l’Inhp Lutte contre la Covid-19: La Lonaci offre plus de 117 millions de Fcfa de matériel de prise en charge Souleymane Traoré (Drh de Cfao Retail): "Nous nous félicitons de la reprise des concertations avec nos partenaires sociaux