Mali : Les conseils de l’ex-président Moussa Traoré à la junte militaire

Le junte de la junte militaire, le Colonel Goita et l'ex-Chef de l'Etat, le Général Moussa Traoré
Le junte de la junte militaire, le Colonel Goita et l'ex-Chef de l'Etat, le Général Moussa Traoré
Le junte de la junte militaire, le Colonel Goita et l'ex-Chef de l'Etat, le Général Moussa Traoré

Mali : Les conseils de l’ex-président Moussa Traoré à la junte militaire

Le 15/09/20 à 19:11
modifié 15/09/20 à 19:11
Le 2ème président de la République dans l’histoire du Mali, le Général Moussa Traoré n’est plus. L’ancien homme fort est décédé, ce mardi 15 septembre 2020, rapporte une dépêche de l’Afp de source proche de la famille

Après la démission de président Ibrahim Boubacar Kéïta et la prise du pouvoir par la junte militaire dirigée par le Colonel Goita, les militaires ont rendu visite aux anciens présidents du Mali. Chez le Général Moussa Traoré, 2ème président du Mali, ce dernier leur a donné des conseils dans un reportage du journal télévisé de la télévision publique.

« J’ai donné des conseils à mes enfants (...) Selon les fonctions que j’ai occupées. Je leur ai dit les erreurs commises. J’espère qu’ils éviteront ces erreurs pour que le Mali soit sur le bon chemin.

Je n’ai jamais désespéré de mon pays. Je l’affirme. Il y a encore parmi nous des patriotes. Ces patriotes, il faut les faire sortir pour mettre le Mali sur ces jambes. C’est certain. » Tels sont les conseils de l’ex-président du Mali à la junte militaire dirigée par le Colonel Goïta.

Né le 25 septembre 1936, Moussa Traoré avait pris le pouvoir en 1968 en renversant le père de l’indépendance du Mali, Modibo Kéïta, avant d’être renversé en mars 1991.


Le 15/09/20 à 19:11
modifié 15/09/20 à 19:11

LES + POPULAIRES

Lutte contre la Covid-19: La République de Corée fait don de 300 millions de FCfa de matériels à l’Inhp Lutte contre la Covid-19: La Lonaci offre plus de 117 millions de Fcfa de matériel de prise en charge Souleymane Traoré (Drh de Cfao Retail): "Nous nous félicitons de la reprise des concertations avec nos partenaires sociaux