Rentrée scolaire 2020-2021/Kandia Camara: «Les enseignants et les élèves sont bel et bien à leur poste»

Le ministre Kandia Camara a lancé officiellement la rentrée scolaire 2020-2021 à Bongouanou. (DR)
Le ministre Kandia Camara a lancé officiellement la rentrée scolaire 2020-2021 à Bongouanou. (DR)
Le ministre Kandia Camara a lancé officiellement la rentrée scolaire 2020-2021 à Bongouanou. (DR)

Rentrée scolaire 2020-2021/Kandia Camara: «Les enseignants et les élèves sont bel et bien à leur poste»

Le 14/09/20 à 17:23
modifié 14/09/20 à 17:23
Passée la période des vacances scolaires 2019-2020, les élèves ont repris le chemin de l’école, hier, sur toute l’entendue du territoire national pour tous les établissements scolaires de l’enseignement général. Et ce, conformément aux prévisions du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (Menetfp).

Le coup d’envoi de la reprise a été donné par la ministre Kandia Camara dans la région du Moronou, particulièrement au lycée moderne d’Abengourou. En présence de plusieurs personnalités dont Théophile Ahoua N'Doli, Inspecteur général d’État.

A l’issue d’une tournée dans l’établissement, la ministre s’est adressée à la communauté éducative. « Je voudrais surtout noter qu’en ce premier jour de rentrée, les enseignants et les enseignantes sont bel et bien à leur poste. Et, les élèves aussi sont là, enthousiastes », a constaté la ministre Kandia.

Comme à son habitude, elle a rappelé l’intérêt qu'accorde l’État au système éducatif. « Je dirai même que pour l’État de Côte d’Ivoire, l’éducation fait partie des premières priorités...», s’est-elle réjouie. Avant d’engager le corps enseignant à faire face à ses responsabilités. « Je voudrais préciser aussi que contrairement à ce que beaucoup pensent, l’examen c’est aussi bien l’évaluation des élèves que celle de leurs enseignants...», a-t-elle interpellé.

Car pour la première responsable de l’Education nationale, l’année scolaire est repartie sur 9 mois, subdivisée en des activités bien précises. Ce qui implique que le calendrier scolaire soit observé de tous. Il s’agit des enseignements, des évaluations, et plein d’autres activités inscrites aux programmes, a-t-elle évalué. « C’est l’achèvement de toutes ces activités en fin d’année qui fait que les élèves ont la somme de connaissances qu’il leur faut pour aller en classe supérieure ou être admis à un examen », a déduit Mme Camara.

Des élèves montrent des signes d'impatience pour la reprise effective des cours. « Nous sommes impatients de commencer les cours et de rencontrer nos professeurs », a témoigné Kouadio Affoué Agnès.

Du côté des responsables de Coges, des engagements à accompagner l’action du gouvernement dans le contexte particulier de riposte à la pandémie à coronavirus, ont été dévoilés. « Nous sommes en train de vérifier le port des cache-nez. L’État fait ce qu’il peut faire, il revient à chaque parent de veiller sur la santé de ses enfants. Car, la rentrée scolaire se déroule dans un contexte particulier. La seule manière de se prémunir, c’est de porter les cache-nez...Rien ne doit empêcher un enfant d’être à l’école. Le comité de gestion vient en complément aux actions de l’État. Surtout en ce qui concerne la disponibilité des dispositifs de lavage de main », a recommandé Dr Kouamé Kouadio Daniel, directeur des Coges, dans le Moronou au lycée moderne de Bongouanou.

L’autre défi des Coges est, selon lui, de veiller à la traçabilité dans la gestion des fonds. « Nous allons prendre des dispositions pour que les paiements se fassent en ligne. Cette précaution vise à éviter les cotisations farfelues....», a-t-il encouragé.

La rentrée scolaire 2020-2021, découpée en deux semestres, totalise 31 semaines et 3 jours de cours effectifs, soit 1264 heures.

Démarrée le lundi 14 septembre, elle prendra fin le vendredi 30 juillet 2021.

Source : Sercom Menetfp


Le 14/09/20 à 17:23
modifié 14/09/20 à 17:23

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires