Cyclisme (championnat national sur route) : Comment Cissé a mis San Pedro à ses pieds

Cissé Issiaka, trophée en main, a encore fait étalage de son talent en présence du ministre Félix Anoblé et de la sénatrice et maraine de la compétition, Maïmouna Dosso, au bas du podium. (Dr)
Cissé Issiaka, trophée en main, a encore fait étalage de son talent en présence du ministre Félix Anoblé et de la sénatrice et maraine de la compétition, Maïmouna Dosso, au bas du podium. (Dr)
Cissé Issiaka, trophée en main, a encore fait étalage de son talent en présence du ministre Félix Anoblé et de la sénatrice et maraine de la compétition, Maïmouna Dosso, au bas du podium. (Dr)

Cyclisme (championnat national sur route) : Comment Cissé a mis San Pedro à ses pieds

Le 11/09/20 à 00:30
modifié 11/09/20 à 00:30
San Pedro a connu une animation particulière le week-end. Et pour cause, cette cité balnéaire abritait la première compétition officielle de la fédération ivoirienne de cyclisme (Fic), après 6 mois d’inactivité dues à la pandémie de coronavirus.

Le championnat national sur route, un circuit fermé long de 12 km à parcourir en 10 tours, soit 120 km a été remporté par Cissé Issiaka, le sociétaire de la Société omnisports de l’armée (Soa). Il a bouclé les dix tours en 3h 11’45”, soit une moyenne de 37,548 km/h. Entre lui et Konté Bassirou (Renaissance club de Cocody) et Soro Porolo, son partenaire en club, ses poursuivants directs, il y a eu plus de 3mn 50s.

Pour décrocher sa troisième étoile nationale, Cissé Issiaka n’a pas lésiné sur les moyens. C’est dans les deux derniers tours du circuit qu’il a plié l’affaire. Après une échappée fulgurante, le sociétaire de la Soa, qui revient d’un stage à Nice, en France, a poursuivi sur sa belle lancée. Cissé Issiaka a explosé le compteur en franchissant la ligne d’arrivée avec près de quatre minutes avant ses deux poursuivants (3mn 50s).

Dans une ambiance festive savamment orchestrée par la Fic, encouragée par les autorités politiques et administratives de la ville. Notamment, la sénatrice Mme Dosso née Maïmouna Bamba qui était la marraine de l’épreuve. Une fête du vélo également rehaussée par la présence du ministre des Petites et Moyennes entreprises, Félix Miézan Anoblé. Ils ont tous été fascinés par la qualité de l’organisation et du spectacle offert par les cyclistes, qui, il faut le dire reviennent de loin, après de longs mois d’inactivité, à cause de la pandémie de covid-19.

Cet exploit permet à Cissé Issiaka d’accéder à plus haute marche du podium et de brandir le trophée de champion de Côte d’Ivoire. Un bonheur que le cycliste n’avait plus connu depuis 2010. « C’est mon deuxième titre de champion. Je l’ai vraiment cherché. Je n’ai dormi, j’ai préparé cette compétition pour et Dieu merci, je suis parvenu à l’avoir. Merci à mes coéquipiers et à mes encadreurs qui ont fait un travail énorme pour me permettre de planer sur ce championnat 2020 », déclare le nouveau champion de Côte d’Ivoire sur route.


Le 11/09/20 à 00:30
modifié 11/09/20 à 00:30

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires