Marine nationale : 200 recrues renforcent les rangs de la force navale

Les nouvelles recrues, après leur formation, toutes heureuses d’intégrer la marine nationale. (Dr)
Les nouvelles recrues, après leur formation, toutes heureuses d’intégrer la marine nationale. (Dr)
Les nouvelles recrues, après leur formation, toutes heureuses d’intégrer la marine nationale. (Dr)

Marine nationale : 200 recrues renforcent les rangs de la force navale

Le 10/09/20 à 21:36
modifié 10/09/20 à 21:36
Ces nouveaux marins militaires ont bénéficié d’une formation sur la base lagunaire d’Adiaké.
L’effectif de la marine s’est enrichi de deux-cents nouvelles recrues. Ces éléments affectés dans le cadre du processus de renforcement des effectifs des Forces Armées de Cote d’Ivoire ont fini leur formation à Adiaké. Ils sont donc prêts à servir ce corps.

Après la formation initiale à l’armée de terre, la marine nationale a procédé naturellement en son sein aux manœuvres de prise en main, suivies du cours de formation militaire maritime. Ce qui consacre désormais la pleine appartenance au corps des marins militaires ivoiriens de ces deux-cents stagiaires qui viennent renforcer l’effectif du Groupement des fusiliers marins commandos (Gfusco), selon la loi de programmation militaire. A la grande joie du capitaine de vaisseau Palé Djiami, commandant de cette unité de la marine.

Administrée par le Centre de formation naval (Cfn), cette 44ème promotion a eu droit à trois mois dans les locaux de la base lagunaire d’Adiaké commandée par le capitaine de corvette Eddie Mindi.

Le contre-amiral N’Guessan Kouamé Célestin a mis à profit cette cérémonie de sortie des nouveaux marins pour expliquer les exigences de la carrière de marin militaire. « Sachez qu’il a trois catégories d’hommes : les vivants, les morts et la catégorie des marins qui prennent la mer. Expliquez bien à vos parents les contraintes particulières du métier du marin. En mer, il n’y a pas de Facebook, pas de WhatsApp, ni de possibilité de contourner pour éviter le travail. C’est également la cohésion, le travail et la discipline », a-t-il prévenu. Avant de souhaiter belle carrière à ses nouveaux marins.

Le capitaine de corvette Guié Ghislain, commandant le Cfn, a fait savoir aux nouvelles recrues que « la formation n’est pas finie ; elle ne fait que commencer et le Cfn a plus d’un programme de renforcement des capacités dans toutes les catégories à faire valider par la hiérarchie pour une Marine nationale beaucoup plus performante et apte à mieux servir quelle que soit la situation ».


Le 10/09/20 à 21:36
modifié 10/09/20 à 21:36

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid