Financement de l’économie : Le gouvernement et la Sfi font la promotion du crédit-bail

L’atelier de formation des Banques et établissements financiers autour du cadre réglementaire et les opérations de crédit-bail devrait booster son utilisation par les Pme. (DR)
L’atelier de formation des Banques et établissements financiers autour du cadre réglementaire et les opérations de crédit-bail devrait booster son utilisation par les Pme. (DR)
L’atelier de formation des Banques et établissements financiers autour du cadre réglementaire et les opérations de crédit-bail devrait booster son utilisation par les Pme. (DR)

Financement de l’économie : Le gouvernement et la Sfi font la promotion du crédit-bail

Le 09/09/20 à 00:17
modifié 09/09/20 à 00:17
La Côte d’Ivoire a signé en 2015 un accord de coopération avec la Société financière internationale (SFI) dans le cadre du programme « Africa Leasing Facility II » (ALF II) sur le crédit-bail en Côte d’Ivoire, afin de développer cet outil de financement.
La Côte d’Ivoire s’est dotée en avril 2014 d’une Stratégie de développement du secteur financier, avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Mise en œuvre par le Programme de développement du secteur financier (Pdesfi), cette stratégie vise à répondre efficacement aux nombreux défis du secteur financier pour le rendre plus dynamique et inclusif.

La promotion du crédit-bail, l’un des axes importants de cette réforme du secteur financier national, est au cœur d’un séminaire organisé conjointement par le Sfi et le ministère de l’Économie et des Finances, à travers le Pdesfi, à la salle Comoé-Bandama, Immeuble Banque mondiale, Cocody.

Selon Bamba Vassogbo, directeur de cabinet adjoint du ministère de l’Économie et des Finances, l’objectif de cet atelier de formation des banques et établissements financiers autour du cadre réglementaire et les opérations de crédit-bail, vise à le présenter comme étant « un outil de financement alternatif et novateur ». Il s’agira surtout de lever le voile sur ses principes généraux, d’en présenter les avantages et d’analyser les aspects comptables, juridiques et fiscaux des opérations qui s’y rapportent.

La Côte d’Ivoire a signé en 2015 un Accord de coopération avec la Société financière internationale (Sfi) dans le cadre du programme « Africa Leasing Facility II » (ALF II) sur le crédit-bail en Côte d’Ivoire. La mise en œuvre de cet accord de coopération a permis d’atteindre des résultats probants, à savoir l’élaboration et l’adoption de la loi ivoirienne sur le crédit-bail, en 2015 ; le renforcement des capacités des acteurs du crédit-bail ; et l’organisation d’un forum international sur le crédit-bail les 19 et 20 septembre 2016 sur le thème « crédit-bail, accès au financement et croissance économique en Afrique ».

En outre, de seulement 2 institutions financières et 1 établissement spécialisé en Leasing proposant le crédit-bail en 2014, l’on dénombre 9 établissements, dont 7 banques et 2 établissements financiers actuellement.

Malgré les avancées enregistrées ces dernières années, notamment l’évolution du nombre de crédits-bailleurs, « la part du crédit-bail dans le financement de l’économie reste encore marginale, s’élevant à seulement 134,47 milliards Fcfa sur 7,065 milliards Fcfa de crédits à l’économie, au cours de l’année 2018. Le crédit-bail ne représentant ainsi qu’environ 1,90% », déplore Bamba Vassogbo.

Pourtant le crédit-bail est un instrument permettant aux petites et moyennes entreprises de financer leur outil de production sans avoir à recourir aux crédits bancaires directs, parfois plus difficile à obtenir, souligne Siaka Fanny, secrétaire exécutif du Pdesfi.

« Le crédit-bail existe en Côte d’Ivoire depuis de nombreuses années. Mais il est très peu utilisé par les acteurs que sont les entreprises. Malgré l’avènement de la loi sur le crédit-bail les acteurs n’ont pas mené les actions qu’il faut. D’où l’initiative du ministère de l’Economie et des Finances d’organiser cet atelier. Le crédit-bail est une opération de location de biens et services qu’achète une institution financière en vue de les mettre à la disposition des entreprises par voie de location. C’est donc un instrument par lequel les Pme plus spécialement qui n’ont pas toujours les ressources financières suffisantes pour faire face à leur prétention de développement parviennent à satisfaire leur besoin », explique Siaka Fanny.

La Société financière internationale, partie prenante dans la mise en œuvre du programme de développement du crédit-bail en Côte d’Ivoire a promis son soutien constant à la Côte d’Ivoire, par la voix de son représentant résident, Olivier Buyoya.


Le 09/09/20 à 00:17
modifié 09/09/20 à 00:17

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono