Défilé de mode des Hommes de médias/‘’Le T des médias’’: De belles retrouvailles studieuses et divertissantes à Grand-Bassam

Les hommes et femmes de médias ont rivalisé d'ardeur sur le T. (DR)
Les hommes et femmes de médias ont rivalisé d'ardeur sur le T. (DR)
Les hommes et femmes de médias ont rivalisé d'ardeur sur le T. (DR)

Défilé de mode des Hommes de médias/‘’Le T des médias’’: De belles retrouvailles studieuses et divertissantes à Grand-Bassam

La deuxième édition de ‘’Le T des médias’’, a tenu toutes ses promesses le 5 septembre au Warf Hôtel de Grand-Bassam. Hommes et femmes de médias ont partagé leurs expériences et ouvert leur intimité aux populations, lors de cet évènement qui apparaît comme un élément à la fois divertissant et studieux pour les Hommes de médias.

C’est une conférence de presse sur le coup de 10 heures qui a ouvert cette journée. Portant sur le thème : « Quelles contributions des médias pour des élections apaisées en 2020 ? », elle a été animée par Degny Maixent, conseiller du Dg de la Rti, chargé des antennes.

Le conférencier a tenu à définir le métier de journaliste et révéler le rôle important de ceux-ci dans le maintien de la cohésion sociale et la paix. « Tous ceux qui postent des infos sur les réseaux sociaux ne sont pas des journalistes. Le journaliste fait des études dans une école de journalisme et en ressort avec un diplôme. Il paraît important pour moi de faire cette précision. Dans l’exercice de son métier, il se doit de vérifier la source des informations qu’il reçoit avant de les diffuser. Les hommes et femmes de médias peuvent contribuer à des élections apaisées en donnant les bonnes informations et en se départissant des casquettes partisanes ou politiques », ainsi peut-on résumer la communication du conférencier qui a bénéficié du soutien de David Mobio, représentant le Dg de la Rti; Jean-Claude Coulibaly, le président de l'Unjci; Niacadie Fernande, conseillère municipale, représentant le maire de Grand-Bassam et Cissé Aissatou Sèye, directrice de Pendis-Transport, présidente de la Fondation Makhete Cissé et marraine de l'édition 2020 de ‘’Le T des médias’’.

Pour sa part, Bello Issiaka Ganiyu, initiateur de l’évènement, a salué l’assistance et témoigné toute sa reconnaissance aux partenaires qui l’accompagnent dans cette aventure. Non sans avoir rappelé le rôle important que doit jouer les médias pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

En soirée, ‘’le défilé des Hommes de médias’’ traduit par un dîner-gala présidé par Mme Sénin née Yéo Yépéri, sous-préfet de Grand-Bassam, a mis fin à l’édition 2020.

A cette occasion, les journalistes Hamza Diaby de la Rti, Luise Martin de Radio Nostalgie, Soro Sita de Radio Côte d’Ivoire, l’artiste-comédien Gbi de fer, pour ne citer que ceux-là, ont fait montre de leur talent de mannequin sur le T.

SERGES N’GUESSANT


LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid