Touba : Démarrage du programme d’appui au secteur agricole

Les ministres Kobenan Adjoumani et Moussa Sanogo ont exprimé le soutien du gouvernement au monde agricole. (DR)
Les ministres Kobenan Adjoumani et Moussa Sanogo ont exprimé le soutien du gouvernement au monde agricole. (DR)
Les ministres Kobenan Adjoumani et Moussa Sanogo ont exprimé le soutien du gouvernement au monde agricole. (DR)

Touba : Démarrage du programme d’appui au secteur agricole

Le 07/09/20 à 12:34
modifié 07/09/20 à 12:34
Le ministre de l’Agriculture, Kouassi Adjoumani, a procédé ce 5 septembre à Touba, au lancement du programme d’urgence d’appui au secteur agricole (PURGA-Covid19).

Le ministre qui avait à ses côtés son collègue du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, fils de la région, a indiqué que ce projet consiste à donner des moyens aux populations pour faire du maraicher et de la culture vivrière, dans la perspective de la commercialisation.

On compte entre autres des tracteurs, accompagnés de laboureurs, des engrais, des bottes et de pulvériseurs, des tricycles et des bennes pour enlever la production sur les parcelles concernées par le projet. Ce sont surtout, précise le ministre de l’Agriculture, des outils modernes qui permettent de réduire la pénibilité du travail chez nos parents.

« C’est ce genre de réalisations qui, dans le cadre de ce projet, peuvent booster le développement dans un pays et améliorer les conditions de travail et de vie du monde paysan », a déclaré Adjoumani.

Le ministre Sanogo a précisé que la pandémie du Covid-19 a entraîné une baisse des cours internationaux des matières premières agricoles et une mévente des principaux produits agricoles. C’est pourquoi le président Ouattara a décidé de la mise en place d’un programme d’urgence pour soutenir les acteurs de ce domaine à travers le ministère de l’Agriculture.

Ce projet d’urgence rentre dans le cadre du Plan d’urgence social, économique et humanitaire élaboré en riposte à la Covid-19. « Les activités prévues dans le cadre du programme d’urgence du secteur agricole consisteront à apporter divers appuis avec la mise à disposition d’intrants, de matériels et d’équipements », a déclaré le ministre du Budget. Il s’est réjoui de voir que le Bafing est ainsi gâté. Il a annoncé que le ministre Adjoumani offre un tracteur à l’école d’agriculture de Férintéla.

Pour sa part, le directeur général de l’Anader, Dr Sidiki Cissé, s’est félicité pour cette solution de renforcement de la sécurité alimentaire dans un contexte de fragilisation des productions agricoles lié à la pandémie du Covid-19. Il a salué l’engagement du ministre de l’Agriculture à faire de l’Anader la structure de référence dans la mise en œuvre des programmes agricoles en Côte d’Ivoire. En témoigne son choix comme unité opérationnelle de mise en œuvre du PISA volet vivriers, qui prend en compte les filières maïs, manioc, banane plantain, les cultures maraîchères.

« Nous avons des structures appropriées pour assurer l’encadrement sur le terrain, à l’image de l’Anader, qui permet de donner aux populations agricoles les rudiments nécessaires pour atteindre les objectifs d’autosuffisance alimentaire en Côte d’Ivoire », a déclaré le ministre Adjoumani.

Au total, explique le directeur général de l’Anader, le PISA, ce sont 100 000 bénéficiaires dont 24 745 producteurs de maïs, 32040 producteurs de manioc, 1817 producteurs de boutures de manioc, 24923 producteurs de banane plantain, et 43029 producteurs de maraîcher. Ils vont mettre en place 28000 hectares de culture dont 5000 hectares de maïs, 15000 ha de manioc, 1000 hectares de parc à bois de manioc, 2000 ha de banane plantain et 5000 ha de cultures maraichères.

Les deux ministres ont invité les populations à faire un très bon usage du matériel et des équipements qui ont été mis à leur disposition, afin de permettre à ce projet d’urgence d’atteindre les objectifs visés. Le ministre de l’Agriculture a promis de revenir pour s’enquérir du bon usage du matériel et voir si le projet a contribué à améliorer les productions.


Le 07/09/20 à 12:34
modifié 07/09/20 à 12:34

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires