Conseil économique et social : Le Cesec rend hommage à un de ses illustres membres

Les conseillers économiques et sociaux ont fait le piquet d’honneur devant la chapelle ardente pour honorer un des leurs. (DR)
Les conseillers économiques et sociaux ont fait le piquet d’honneur devant la chapelle ardente pour honorer un des leurs. (DR)
Les conseillers économiques et sociaux ont fait le piquet d’honneur devant la chapelle ardente pour honorer un des leurs. (DR)

Conseil économique et social : Le Cesec rend hommage à un de ses illustres membres

Le 04/09/20 à 20:32
modifié 04/09/20 à 20:32
Les membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) ont salué, hier, la mémoire de Célestin Tchétché Wondji. Décédé, le 13 mai, le défunt a eu droit à une cérémonie d’adieux de la part de ses pairs au sein de l’institution sise au Plateau.

Amis, collègues, parents, tous ont témoigné de la stature qu’il a portée de son vivant. Son cercueil drapé aux couleurs nationales a été placé dans la chapelle ardente.

Le secrétaire général du Cesec, Kouadio N’Guessan Claude, ainsi que les autres membres de cette institution, tour à tour, se sont inclinés devant sa dépouille. Des personnalités dans l’assistance, dont le ministre de l’Agriculture et du Développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani, ont également sacrifié à ce traditionnel piquet d’honneur.

Tous ceux qui se sont succédé au pupitre dans le cadre des témoignages rendus au disparu, ont reconnu que c’était un travailleur, un homme intègre et humble. Mieux, le conseiller Gnizako Gogoua qui a suivi la cérémonie par visioconférence depuis la France, en raison de la Covid-19, a parlé de l'homme : " Célestin Tchétché Wondji était une personne très attachante que j’ai eu l’honneur de rencontrer dans mon engagement pour la défense de la Chose publique. Comme dirait l’autre, la politique c’était son truc, il ne vivait que par la politique. Je voudrais garder de lui, ces souvenirs agréables de nos faits d’hier que nous prenions plaisir à magnifier à souhait comme pouvait le permettre cette mémoire des aspérités. Vous l’avez pratiqué peu, mais j’ose vous affirmer que Célestin Tchétché, méritait d’être connu, et c’est peu dire. Je suis fière que l’Institution lui rende cet hommage solennel".

Les enfants du défunt, quant à eux, retiennent de leur père l’image d’un travailleur, qui a su leur inculquer des valeurs d’indépendance. « C’était un homme de parole tant par le verbe qu’il utilisait avec éloquence que par son intégrité (...) Il était également un homme de fidélité (...) Cette valeur, il nous l’a transmise, de même que la résilience, la générosité l’indépendance et le goût de l’effort. Comme il aimait nous le répéter, cette pensée de Bernard Dadié: "Le travail et après le travail, l’indépendance, mes enfants. N’être à la charge de personne"... », a révélé l’une de ses filles.


Le 04/09/20 à 20:32
modifié 04/09/20 à 20:32

LES + POPULAIRES

Police nationale : 133 élèves commissaires reçoivent leurs épaulettes Lutte contre le coronavirus : « Je ’’Bara’’ avec mon Masque », une campagne de sensibilisation contre la covid-19 Sécurité routière : Une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir