Certification de l’Afrique libre de poliomyélite/Marie Irène Richmond : « Nous devons continuer à renforcer la vaccination de routine »

Mme Marie Irène Richmond Ahoua, Sénatrice de la République, Ancien Gouverneur du District 9101, Coordonnatrice Régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone et Représentante du Rotary à la Banque Africaine de Développement (Bad) en exercice.
Mme Marie Irène Richmond Ahoua, Sénatrice de la République, Ancien Gouverneur du District 9101, Coordonnatrice Régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone et Représentante du Rotary à la Banque Africaine de Développement (Bad) en exercice.
Mme Marie Irène Richmond Ahoua, Sénatrice de la République, Ancien Gouverneur du District 9101, Coordonnatrice Régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone et Représentante du Rotary à la Banque Africaine de Développement (Bad) en exercice.

Certification de l’Afrique libre de poliomyélite/Marie Irène Richmond : « Nous devons continuer à renforcer la vaccination de routine »

Le 25 août 2020, la région africaine de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a été officiellement certifiée libre de poliomyélite. Cette certification interviendra quatre ans après que le Nigeria, le dernier pays d'Afrique où la polio est endémique, ait enregistré un dernier cas de poliovirus sauvage.

PHOTO ANTONIO 1
PHOTO ANTONIO 1

Les 36 000 membres issus des 1500 clubs Rotary du continent, aux côtés des partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio, dans les 47 pays qui composent la Région Africaine de l’Oms, ont joué un rôle inestimable à l’effet d’atteindre cet objectif majeur.
Au regard de ce qui précède, le Rotary Club Abidjan Biétry, sous le leadership de son président Antonio Dahouindji, a initié au cours de sa réunion statutaire du Mardi 1er septembre 2020, une conférence sur le thème : « Certification de l’Afrique libre de poliomyélite : Rôles, Bilan et perspectives du Rotary International.

MIRA 14
MIRA 14

Elle a été animée, avec brio, par Mme Marie Irène Richmond Ahoua, Sénatrice de la République, Ancien Gouverneur du District 9101, Coordonnatrice Régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone et Représentante du Rotary à la Banque Africaine de Développement (Bad) en exercice. Elle fut présidente de la Commission Nationale PolioPlus du Rotary durant une vingtaine d’années et Membre influente de la Commission PolioPlus pour l’Afrique.

Outre les Représentants du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, de l’Organisation Mondiale de la santé (Oms) et de l’Unicef, Cette conférence qui s’est tenue au complexe hôtelier le Wafou, a enregistré la présence d’éminentes personnalités du Rotary International notamment, le Gouverneur du District 9101, Christophe Koreki et les Anciens Gouverneurs Pierre Claver Yangni N’Da, Antoine Constant Roux, Thomas Somé , le Ministre ivoirien des Sports, Paulin Claude Danho, Ancien Président et membre Fondateur du Rotary club Abidjan Biétry.

MIRA 9
MIRA 9



A travers son brillant exposé qui était également suivi par zoom dans plusieurs pays, la conférencière a présenté les grandes étapes de cette lutte qui a commencé en 1985 pour le Rotary au plan mondial et en 1987 pour la Côte d’Ivoire, le rôle que les Rotariens ont joué pour que la région soit débarrassée du poliovirus sauvage.

Il s’agit notamment de la collecte de fonds, de la sensibilisation, du plaidoyer et lobbying auprès des gouvernements, nombreuses institutions et organisations internationales, de la mobilisation sociale, de l’achat des vaccins polio oral et de l’équipement des laboratoires et des chaînes de froid (de 1987 à 2000 dans notre pays), puis du financement des activités de vaccination à travers leurs partenaires traditionnels de l’Oms et l’Unicef pour les coûts opérationnels , la formation des agents de santé et la surveillance épidémiologique.

La contribution du Rotary et de ses membres est évaluée à 2,1 milliards dans 122 pays, 890 millions de dollars en Afrique et 10 milliards de FCFA en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, c’est avec enthousiasme que les Rotariens ont apporté leur contribution par leur présence sur le terrain, vaccinant les enfants de 0 à 5 ans lors des Journées Nationales de Vaccination organisées par les gouvernements, à travers les ministères de Santé.

MIRA 8
MIRA 8



Dans cet optique, la conférencière Marie-Irène Richmond Ahoua a rappelé « que l’Afrique vient de franchir une étape cruciale, historique, avec la certification, certes, mais il apparaît urgent de poursuivre nos efforts afin de terminer le travail entamé, il y a 35 ans pour la simple raison que le poliovirus sauvage circule encore en Afghanistan et au Pakistan, les deux pays endémiques et dès lors, la polio reste une menace pour tous les enfants. C’est pourquoi, les gouvernements, le Rotary et les partenaires ainsi que les leaders d’opinion sont appelés à ne pas baisser la garde, à maintenir une grande persévérance, un engagement fort, constant, solide et une excellente coordination. Nous devons continuer à vacciner jusqu’au dernier enfant, renforcer la vaccination de routine et la surveillance épidémiologique pour maintenir un niveau d’immunité élevé afin que le virus ne revienne pas en Afrique ».

MIRA 11
MIRA 11



Poursuivant, elle a rendu hommage au Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara et au Premier Ministre Hamed Bakayoko pour la grande volonté politique, les ressources financières, logistiques et humaines dans le cadre de la mise en œuvre des Journées Nationales de Vaccination organisées par le Gouvernement Ivoirien dans le cadre de cette lutte. Elle n’a pas manqué de saluer les efforts des partenaires techniques et financiers notamment l’OMS et l’UNICEF, les CDC, la Fondation Bill et Melinda Gates et GAVI qui ont rejoint le Rotary dans cette lutte depuis plusieurs années. « Notre victoire attendue sur le poliovirus sauvage dans la Région Africaine représente un progrès incroyable, l’action conjointe des efforts de tous et la preuve que lorsque nous travaillons ensemble, avec des stratégies innovantes bien planifiées, nous arrivons à couvrir les zones les plus reculées et accéder aux enfants », a-t-elle ajouté.

Celle qu’on appelle affectueusement « Maman Polio » a reçu en 2000, en Argentine le Prix PolioPlus pour la Région Africaine, de nombreuses distinctions, les félicitations des plus hautes instances du Rotary et de la Fondation Bill Gates pour son engagement. Elle a participé à plusieurs colloques et conférences internationales dans le monde sous l’égide de l’Oms, représentant la Fondation Rotary du Rotary International, au siège des Nations-Unies à New-York et de la Banque Mondiale, à Washington pour partager sa riche expérience d’actrice du combat mondial contre le virus de la polio.

Source : Sercom Rotary Club Abidjan Biétry

LES + POPULAIRES

Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko Violences basées sur le genre : 10 000 signatures attendues pour dire non ! Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes : La déclaration du CNDH