Daoukro papier : Hamed Bakayoko comme chez lui à Daoukro

Le Premier ministre a reçu un accueil enthousiaste des populations de Daoukro. (PH Joséphine Kouadio)
Le Premier ministre a reçu un accueil enthousiaste des populations de Daoukro. (PH Joséphine Kouadio)
Le Premier ministre a reçu un accueil enthousiaste des populations de Daoukro. (PH Joséphine Kouadio)

Daoukro papier : Hamed Bakayoko comme chez lui à Daoukro

Le 30/08/20 à 19:06
modifié 30/08/20 à 19:06
Depuis le stade Wadeau Séraphin où s’est posé son hélicoptère, à 10 heures 15 minutes, le Chef du gouvernement Hamed Bakayoko a eu droit, samedi, à une longue file d’admirateurs massés sur plusieurs kilomètres, le long de la voie principale de Daoukro. Le Premier ministre, par ailleurs ministre de la Défense, semble faire des émules. Un adolescent au passage du cortège se met au garde-à-vous, puis fait le salut militaire. Un geste auquel s’est accoutumé, par la fonction, le ministre de la Défense qui fut également ministre de l'Intérieur et de la Sécurité.
A Bédiékro, village situé à une trentaine de kilomètres de Daoukro, où Hamed Bakayoko s’est rendu pour inaugurer le château d’eau, des vagues de jeunes s'y sont rendues également avec des banderoles de soutien. Un mois seulement après sa nomination, le Premier ministre semble bénéficier d’une certaine sympathie dans la jeunesse dont il est issu, lui qui a été longtemps l’un des meneurs de mouvements de jeunes loups. A la préfecture de Daoukro où il a achevé sa visite, Hamed Bakayoko a d’ailleurs révélé ses liens de longue date avec son « jeune frère », le député Félix Olivier Akoto, de même qu’avec Lucette Bédié, la fille du président Henri Konan Bédié, épouse du jeune président du conseil régional de l’iffou, Traoré Adam-Kolia. « Pour quelles raisons, la spéciale amitié et affection que nous avons, nous allons la détruire ? Parce qu’il y a des palabres politiques ? Non, la politique c’est comme le sport », dira-t-il dans son adresse aux populations. Un peu comme chez lui. En famille.
Le 30/08/20 à 19:06
modifié 30/08/20 à 19:06

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono