Cinéma / Décès de la star de «Black Panther» : Comment l’acteur s’est battu avec dignité contre le cancer

L'acteur Chadwick-Boseman (DR)
L'acteur Chadwick-Boseman (DR)
L'acteur Chadwick-Boseman (DR)

Cinéma / Décès de la star de «Black Panther» : Comment l’acteur s’est battu avec dignité contre le cancer

Il était le premier super-héros noir à qui un film de la franchise Marvel a été entièrement consacré.

L’acteur américain Chadwick Boseman, star du succès planétaire des studios Marvel « Black Panther », est décédé le 28 août, à 43 ans, après une bataille contre le cancer menée pendant quatre ans en privé.

« Incarner le roi T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière », a affirmé sa famille dans un communiqué publié sur les comptes de Boseman sur les réseaux sociaux. « Il est mort chez lui, entouré de sa femme et de sa famille », ajoute le texte.

Diagnostiqué avec un cancer du côlon en 2016, Chadwick Boseman n’avait jamais publiquement parlé de son état et avait continué à tourner sur les plateaux des grands films hollywoodiens tout en subissant « d’innombrables opérations et chimiothérapie », a encore précisé sa famille.

Avec « Black Panther » sorti en 2018, Boseman était devenu le premier super-héros noir à qui un film de la franchise Marvel était entièrement consacré. Le personnage de T’Challa, souverain du royaume africain du Wakanda, était devenu, grâce au succès planétaire de Black Panther, de Ryan Coogler, en 2018, une icône dans toutes les communautés de la diaspora africaine et bien au-delà.

Avant ce rôle, l’acteur charismatique avait incarné quelques-unes des figures majeures du panthéon afro-américain. Il avait incarné la légende du baseball Jackie Robinson dans « 42 » de Brian Helgeland en 2013, le plus gros succès de l’histoire d’Hollywood pour un film de baseball. Il avait été loué aussi pour son interprétation du chanteur James Brown dans « Get on Up » de Tate Taylor en 2014.

Plus récemment, il était apparu dans « Da 5 Bloods » de Spike Lee. Il devait en outre reprendre le rôle de T’Challa dans un deuxième opus de « Black Panther » prévu pour 2022.

« Black Panther » avait rassemblé, outre Boseman, un casting d’acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood (l’oscarisée Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya et l’Ivoirien Isaac De Bancolé) et bénéficié d’un budget de production et de promotion faramineux.

Adaptation des aventures du premier super-héros noir créé par le studio Marvel Comics en 1966, le film raconte le combat mené par le roi T’Challa pour défendre sa nation de Wakanda, la plus avancée de l’univers Marvel.

Nominé pour l’Oscar du meilleur film (une première pour une adaptation de bande dessinée) et encensé par la critique, « Black Panther » avait généré plus d’un milliard de dollars de recettes au box-office.

Ce film avait été célébré aux États-Unis comme un moment culturel important pour avoir renversé les stéréotypes en dépeignant un pays africain prospère accueillant des réfugiés et étendant sa technologie aux nations plus pauvres.

Adieu le combattant !

SERGES N’GUESSANT

LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires