Hommage : Allah Thérèse, l'ultime séparation samedi

C'est dans une ambiance pesante que la dépouille d'Allah Thérèse a quitté la salle Félix Houphouët-Boigny d'Ivosep. (Julien Monsan)
C'est dans une ambiance pesante que la dépouille d'Allah Thérèse a quitté la salle Félix Houphouët-Boigny d'Ivosep. (Julien Monsan)
C'est dans une ambiance pesante que la dépouille d'Allah Thérèse a quitté la salle Félix Houphouët-Boigny d'Ivosep. (Julien Monsan)

Hommage : Allah Thérèse, l'ultime séparation samedi

Le 28/08/20 à 20:00
modifié 28/08/20 à 20:00
La journée du 28 août fut un bien triste jour pour la grande famille culturelle de Côte d’Ivoire. Elle a successivement enregistré les levées de corps de deux icônes de la culture ivoirienne.

Après Marie-Rose Guiraud dans la matinée, la salle Félix Houphouët-Boigny d’Ivoire Sépulture (Ivosep Treichville) a accueilli, en début d’après-midi, la levée de corps de la pionnière de la musique traditionnelle Allah Thérèse.

Allah Thérèse a fini sa part. (DR)
Allah Thérèse a fini sa part. (DR)



Acteurs du monde culturel, parents, amis et membres du gouvernement étaient tout aussi mobilisés. Patrick Achi, Allah Kouadio Rémi, Raymonde Goudou-Coffie, Kandia Camara, Paulin Danho, Adama Bictogo et bien d’autres personnalités ont rehaussé cet instant par leur présence. Antoinette Konan et Sidonie la Tigresse ont chanté pour rendre hommage à leur aînée disparue.

A leur suite, la ministre de la Culture et de la Francophonie a élevé Allah Thérèse, à titre posthume, au rang de commandeur dans l’ordre du mérite culturel ivoirien. S’adressant à l’ensemble de la famille culturelle ivoirienne, elle a soutenu que la défunte n’est pas partie, mais restera vivante dans les mémoires, notamment à travers l’important héritage musical qu’elle a laissé.

Le convoi funèbre s’est ensuite ébranlé en direction de Gbofia (Toumodi), le village qui a vu naître Allah Thérèse. L’inhumation y est prévue, ce 29 août, sous le coup de 11 h. Avant l’arrivée à Gbofia, le cortège marquera une escale dans le foyer qui porte son nom à Toumodi.

Allah Thérèse quitte le monde des vivants avec espoir d'avoir marqué son temps. (Julien Monsan)
Allah Thérèse quitte le monde des vivants avec espoir d'avoir marqué son temps. (Julien Monsan)



Allah Thérèse est décédée le dimanche 19 janvier 2020, des suites d'une courte maladie, à l'hôpital général de Djékanou, à l'âge de 84 ans. Rappelons que son époux, N’Goran La Loi, s’est éteint le dimanche 20 mai 2018, à Konankokorékro, un village situé à environ 20 Km de Toumodi, dans le Centre de la Côte d’Ivoire.



Le 28/08/20 à 20:00
modifié 28/08/20 à 20:00

LES + POPULAIRES

Cocody-Angré : Un commissaire de la PJ tué dans des échanges de tirs avec des braqueurs Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020