CEI/Dépôt de dossier pour la présidentielle : Konan Bédié confie sa candidature au peuple ivoirien

Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a déposé son dossier de candidature à la Cei, jeudi. (photos : Véronique Dadié)
Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a déposé son dossier de candidature à la Cei, jeudi. (photos : Véronique Dadié)
Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a déposé son dossier de candidature à la Cei, jeudi. (photos : Véronique Dadié)

CEI/Dépôt de dossier pour la présidentielle : Konan Bédié confie sa candidature au peuple ivoirien

Le 28/08/20 à 00:10
modifié 28/08/20 à 00:10
Le président du Pdci-Rda a déposé, jeudi, son dossier à la Commission électorale indépendante.
Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a déposé le jeudi 27 août 2020, son dossier de candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020, au siège de la Cei, aux II Plateaux (Cocody). « Cette candidature, je la confie au peuple ivoirien, à tous nos chers compatriotes, à nos braves paysans, à nos compatriotes des villes et des villages, des hameaux, aux enseignants, aux étudiants, à nos braves soldats, à tous les fonctionnaires, ainsi qu’à tous les Ivoiriens et les Ivoiriennes », a-t-il déclaré, au terme de la procédure.

Le président Henri Konan Bédié montrant son reçu après le dépôt de ses dossiers. (photos : Véronique Dadié)
Le président Henri Konan Bédié montrant son reçu après le dépôt de ses dossiers. (photos : Véronique Dadié)



Le candidat du Pdci-Rda a soutenu, en outre, que la candidature qu’il vient de déposer constitue un gage de paix, de stabilité et de développement pour les Ivoiriens et toute la nation ivoirienne. «Elle permettra de reconstruire une Côte d’Ivoire réconciliée avec elle-même, une Côte d’Ivoire de la paix, de tolérance, du dialogue et du développement», a conclu Aimé Henri Konan Bédié.

Plusieurs hauts cadres et membres influents de cette formation politique étaient aux côtés de leur chef à la Cei, au moment où il procédait au dépôt de son dossier de candidature. Entre autres, les anciens ministres Jean-Louis Billon, Thierry Tanoh, Rémi Allah-Kouadio... Hors de l’enceinte de la Cei, on notait aussi la présence de plusieurs militants.



Le 28/08/20 à 00:10
modifié 28/08/20 à 00:10

LES + POPULAIRES

Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko Violences basées sur le genre : 10 000 signatures attendues pour dire non ! Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes : La déclaration du CNDH