Présidentielle 2020/Alassane Ouattara, après le dépôt de sa candidature: «Je sais pouvoir compter sur l’ensemble de mes concitoyens pour que cette élection soit apaisée»

Le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, remettant son dossier de candidature au secrétaire permanent de la Cei, Adjoumani Pierre. (DR)
Le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, remettant son dossier de candidature au secrétaire permanent de la Cei, Adjoumani Pierre. (DR)
Le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, remettant son dossier de candidature au secrétaire permanent de la Cei, Adjoumani Pierre. (DR)

Présidentielle 2020/Alassane Ouattara, après le dépôt de sa candidature: «Je sais pouvoir compter sur l’ensemble de mes concitoyens pour que cette élection soit apaisée»

Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à l’élection présidentielle du 31 octobre, a déposé le lundi 24 août 2020, son dossier de candidature. C’est le secrétaire permanent de la Commission électorale indépendante (Cei), Adjoumani Pierre, qui a réceptionné, au siège de l’institution électorale sise à Cocody-Les II Plateaux, le dossier contenant les pièces exigées pour briguer la magistrature suprême.

Le Chef de l’État a dit toute sa joie de s’être soumis à cette procédure légale. « (...) Je l’ai dit à maintes occasions que la démocratie, c’est de respecter les délais et les procédures liés à la préparation des élections. Je me réjouis donc d’avoir posé cet acte pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Et je sais pouvoir compter sur l’ensemble de mes concitoyens pour que cette élection soit apaisée, pour que les Ivoiriens, nos concitoyens, puissent faire leur choix en toute tranquillité », a-t-il dit.

Le Président de la République a tenu à assurer les populations ivoiriennes de la volonté du Rhdp, y compris lui-même, de se conformer au choix de la personnalité sur laquelle le peuple aura jeté son dévolu, au soir du 31 octobre.

« Je considère que notre pays a fait la démonstration de l’enracinement de la démocratie depuis les dernières élections, qu’elles soient présidentielle, législatives, municipales, sénatoriales. Je sais que la Côte d’Ivoire fera de bonnes élections le 31 octobre. Et comme je l’ai indiqué également tout à l’heure, nous nous soumettrons au verdict de nos concitoyens. Je sais que nos concitoyens se souviendront et verront notre bilan qui a été exceptionnel ces 9 dernières années », a-t-il affirmé.

Le chef de l’exécutif a informé que lors de cette campagne électorale, il déroulera son projet de société qui « permettra de compléter ce bilan dans les endroits où cela doit être ». Il a ajouté qu’il a « une vision pour notre pays ; une vision de stabilité, de sécurité, de paix, de bonheur pour tous les Ivoiriens ».

Plusieurs membres du gouvernement, avec à leur tête le Premier ministre, Hamed Bakayoko, ont accompagné le Président Ouattara pour le dépôt de son dossier de candidature. Il s'agit, entre autres, des ministres Kobenan Kouassi Adjoumani, Kandia Camara, Sidiki Diakité, Mamadou Touré, Anne Désirée Ouloto, Danho Paulin, Ally Coulibaly, Amedé Kouakou, Ibrahim Cissé Bacongo, Raymonde Goudou-Coffie, Moussa Sanogo. Le secrétaire général de la Présidence, le ministre d’État Patrick Achi, était également présent. De même que le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo.

Ce dernier a indiqué, après le dépôt du dossier de candidature de son mentor, que « le débat est clos » et qu’ils (les militants du Rdr) attendent maintenant la décision du Conseil constitutionnel. Selon lui, le Président Ouattara, en faisant acte de candidature, montre qu’il n’est pas frappé par un problème constitutionnel. « Pour nous, c’est le début d’une marche vers la victoire », a-t-il assuré.

Relativement à la mobilisation, à la faveur de l’investiture du candidat du Rhdp, le samedi 22 août, au stade Félix Houphouët-Boigny, il a déclaré que Alassane Ouattara est le meilleur candidat. « Nous sommes très fier de l’avoir choisi », s’est-il félicité. Et d'ajouter qu'il est le symbole de la stabilité de la Côte d’Ivoire, celui qui représente un cycle nouveau pour la nouvelle génération. « C’est pourquoi je dis que cette candidature est porteuse d’espérance pour les Ivoiriens », a-t-il soutenu.

Adama Bictogo a aussi regretté les violences qui ont eu cours à Bonoua, Gagnoa, Divo. Pour lui, « ce ne sont pas les populations qui réagissent, mais des jeunes manipulés ». A ceux qui s’opposent à la candidature de Alassane Ouattara, il les a invités à aller aux urnes pour exprimer leur volonté.

De nombreux jeunes des associations et mouvements du Rhdp se sont mobilisés dans le périmètre de la Cei pour accompagner leur ‘’ champion’’ lors du dépôt de son dossier de candidature.


LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid