Manifestations de l’opposition : La hache de guerre enterrée, les jeunes du Rhdp et du Pdci balaient la ville

Ils ont promis de revivre en paix, comme par le passé. (DR)
Ils ont promis de revivre en paix, comme par le passé. (DR)
Ils ont promis de revivre en paix, comme par le passé. (DR)

Manifestations de l’opposition : La hache de guerre enterrée, les jeunes du Rhdp et du Pdci balaient la ville

Le 17/08/20 à 09:48
modifié 17/08/20 à 09:48
La jeunesse des formations politiques du Rhdp et du Pdci-Rda de Daoukro était dehors hier. Encore, devrait-on dire. Mais cette fois, point de gourdins. Point de cailloux. Aucune arme.

Sur les visages, point non plus de colère, ni de haine. Les animosités qui ont engendré la furie meurtrière ont été extirpées de leur moi. Les nombreux appels au calme et les médiations ont fait leur effet.

Pour monter qu'elles ont définitivement enterré la hache de guerre, ces jeunesses qui se sont affrontées la semaine écoulée ont posé un acte fort. Balayer les rues de la ville. Pour passer deux messages : elles se pardonnent mutuellement et demandent pardon à la ville qu'elles ont endeuillée, salie.

Hier, on ne parlait pas de conflit intercommunautaire à Daoukro, mais de nettoyage par des jeunes des différentes communautés vivant dans la ville. Notamment les Baoulé et les Dioula.

La raison qui a fini par prévaloir devra perdurer.


Le 17/08/20 à 09:48
modifié 17/08/20 à 09:48

LES + POPULAIRES

Lutte contre le grand banditisme : Kouyaté Youssouf renforce le dispositif de sécurité dans des villes de l’intérieur du pays Assemblée générale annuelle : La Convention de la société civile fait son bilan Fonction publique/Recrutement de personnes en situation de handicap: Le gouvernement autorise une nouvelle vague cette année