Élection à la FIF : Idriss Diallo pour un partenariat avec le ministère de la Promotion de la jeunesse

Idriss Diallo (à gauche) et le ministre Mamadou Touré, après la séance de travail. (Dr)
Idriss Diallo (à gauche) et le ministre Mamadou Touré, après la séance de travail. (Dr)
Idriss Diallo (à gauche) et le ministre Mamadou Touré, après la séance de travail. (Dr)

Élection à la FIF : Idriss Diallo pour un partenariat avec le ministère de la Promotion de la jeunesse

Le 10/08/20 à 20:52
modifié 10/08/20 à 20:52
La Team Yid a décidé de placer au coeur de son programme la formation et la réinsertion des footballeurs.
Candidat à l’élection à la présidence de la Fif, Yacine Idriss Diallo et les membres de sa liste étaient, hier, au cabinet du ministre Mamadou Touré de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, au Plateau.

Au-delà de la présentation du programme « Rassembler pour développer » qu’ils brandissent aux clubs et groupements d’intérêt du football pour prendre le contrôle de la fédération, ils ont proposé au département ministériel la mise en place d’une politique conjointe Fif- État de Côte d’Ivoire pour former et insérer les footballeurs scolarisés et non scolarisés.

Un projet cher au candidat Idriss Diallo. « M. le ministre, en réalité, nous sommes venus vous voir parce que vous êtes de la famille de notre sport. Un connaisseur de football qui n’hésite pas à nous suivre partout. Et puis vous occupez une fonction qui va nous être très utile. Cette fonction, c’est la promotion et l’encadrement des jeunes. Chaque club de football est une Petite et moyenne entreprise (Pme) qui forme une partie de la jeunesse. Le rôle de votre ministère est primordial pour mener à bien notre programme », a indiqué Idriss Diallo.

Pour lui, le partenariat avec le ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes devrait permettre de mettre en œuvre une politique conjointe afin de former les jeunes footballeurs scolarisés et non scolarisés aux métiers directs et indirects liés à la pratique du football, tout en facilitant leur employabilité.

Le ministre Touré Mamadou n’a pas manqué de louer l’initiative de l’équipe de campagne. « Notre outil opérationnel est l’Agence Emploi jeunes. La reconversion des anciens joueurs me tient également à cœur. Nous pouvons vous être d’un soutien inestimable. On peut encadrer les jeunes footballeurs et apporter des financements. Tout comme nous avons un dispositif qui permet d’accorder aux Pme un crédit impôt pour tous ceux qui forment ou embauchent des jeunes », a souligné le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes. Avant de prodiguer des conseils à ses hôtes concernant les élections à venir.

« Je souhaite que ces élections se passent dans un climat apaisé. Et que le football ne se paye pas une crise post-électorale alors que nous, les politiciens, mettons tout en œuvre pour que l’élection présidentielle se déroule normalement ». « Que les règles soient respectées ! »

Idriss Diallo dont le slogan n’est autre que « Rassembler pour développer » n’a cessé de se faire le chantre d’une élection transparente. « Nous ferons en sorte de gagner cette élection dans le respect des règles. Le plus important, c’est que les règles édictées par la Fédération ivoirienne de football soient respectées par tous les intervenants qui sont concernés. Ces règles doivent être respectées. Et comme dans un match de football, quand il y a un hors-jeu, il faut le siffler. Quand il y a penalty, il y a penalty. Il ne faut pas faire autrement. On souhaite que ce soit ainsi », a-t-il prévenu.


Le 10/08/20 à 20:52
modifié 10/08/20 à 20:52

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire