Solidarité : La ‘’Base’’ vole au secours d’une famille rendue vulnérable par le Covid-19

La Banque d’amour et de solidarité efficace a volé au secours d'une famille vulnérable du fait du Covid-19. (DR)
La Banque d’amour et de solidarité efficace a volé au secours d'une famille vulnérable du fait du Covid-19. (DR)
La Banque d’amour et de solidarité efficace a volé au secours d'une famille vulnérable du fait du Covid-19. (DR)

Solidarité : La ‘’Base’’ vole au secours d’une famille rendue vulnérable par le Covid-19

Le 10/08/20 à 17:10
modifié 10/08/20 à 17:10
La Banque d’amour et de solidarité efficace (Base) initiée par la ministre Euphrasie Kouassi Yao, titulaire de la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décision » est résolument engagée dans des actions de solidarité pour un peuple plus prospère.

Le 6 août 2020, cette structure qui se veut un mouvement citoyen et social, une communauté d’hommes et de femmes engagés, un club d’investissement dans le capital humain pour une réponse aux défis de notre temps, a encore fait parler d’elle. En volant au secours d’une famille en détresse et démunie du fait du Covid-19, avec une aide financière via mobile money.

En effet, cette famille a enregistré du fait de la pandémie du Covid-19 trois décès et deux contaminés actuellement en soins.

Dans cette situation difficile et sous le poids de l’âge, explique la ministre Euphrasie Kouassi Yao, le père de famille a été victime, à deux reprises d’un Accident vasculaire cérébral (Avc), donc incapable de subvenir convenablement aux besoins de sa famille.

C’est dans ce contexte que la Base a pris l’engagement de lui apporter son soutien financier afin de permettre aux membres de sa famille de subvenir à leurs besoins de premières nécessités et « comprendre qu’en cette dure épreuve, ils ont à leurs côtés des frères et sœurs ivoiriens engagés », précise-t-elle.

Euphrasie Kouassi Yao a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’adhésion massive à la Base qui est, d’une part, précise-t-elle, une forme de structure de collecte en vue d’apporter une contribution à l’effort national face à la vulnérabilité des populations exacerbées par la pandémie du coronavirus. Et une démarche humaniste pour « l’implication des populations dans les affaires les concernant », d’autre part.

Fondée sur l’amour et la solidarité, la Base est, ajoute la ministre-conseillère du Président de la République chargée du genre, bénéfique à l’individu dans sa vie quotidienne et utile à la société, car elle compte rendre ladite société plus équilibrée.


Le 10/08/20 à 17:10
modifié 10/08/20 à 17:10

LES + POPULAIRES

Koumassi : La Paroisse Notre Dame de l’Assomption cambriolée Rencontre interreligieuse : Un appel à la paix lancé par la communauté Sant’Egidio Prières œcuméniques: Musulmans et chrétiens unis pour la fraternité à Anono