Korhogo : Des producteurs d’anacardes de la coopérative UCONAKO formés en apiculture

Korhogo : Des producteurs d’anacardes de la coopérative UCONAKO formés en apiculture

Le 10/08/20 à 11:21
modifié 10/08/20 à 11:21
Une vingtaine de producteurs et de productrices de noix de cajou, membres de la coopérative UCONAKO située à Korhogo et qui opère dans les filières anacarde et coton, ont été formés du 6 au 13 juillet, aux techniques d’apiculture moderne tropicale.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du Programme de développement de coopératives modèles inclusives et durables (PROCED) mis en œuvre par la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI), une Ong canadienne active en Côte d’Ivoire depuis 1986, et financé par Affaires mondiales Canada (AMC).

Les ateliers de formation, assurés par l’entreprise APINOME, visaient à accroître les connaissances des producteurs et productrices de noix de cajou sur l’importance de l’apiculture pour la productivité des anacardiers.

Formation Apiculture.jpg 1
Formation Apiculture.jpg 1



Ils visaient également à renforcer les capacités des participants sur l’installation et la création de ruchers, la production et la récolte de miel, et ce, dans le but de leur permettre de générer des revenus supplémentaires.

Pour Mme Tchaliga Soro, productrice membre de l’UCONAKO, cette formation a permis de comprendre l’importance des abeilles et le potentiel économique de l’apiculture : « Lorsque je découvrais dans ma plantation des essaims d'abeilles, je les détruisais pensant qu'ils étaient dangereux. La formation m'a permis de comprendre que je peux les piéger pour en faire un élevage ».

Formation Apiculture.jpg 2
Formation Apiculture.jpg 2



Afin d’apporter son appui au développement d’activités apicoles modernes, la SOCODEVI a remis aux participants des kits de 375 matériels apicoles. Les kits composés de ruches, ruchettes, combinaisons de protection, enfumoirs, gants alimentaires, maturateurs, pressoirs, bacs à récolte et chaudières à cire, devraient permettre aux producteurs et productrices de réaliser leur première production de miel en 2021.

Les 12 ménages ayant participé aux formations ont bénéficié de l’accompagnement d’APINOME et de la SOCODEVI pour l’installation des premières ruches dans les champs.



Le 10/08/20 à 11:21
modifié 10/08/20 à 11:21

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire