Bingerville/Célébration An 60 : Le sous-préfet exhorte les populations à la consolidation de la paix

Une vue d'ensemble de la célébration de l'an 60.
Une vue d'ensemble de la célébration de l'an 60.
Une vue d'ensemble de la célébration de l'an 60.

Bingerville/Célébration An 60 : Le sous-préfet exhorte les populations à la consolidation de la paix

La célébration du soixantième anniversaire de l'accession de la Côte d'Ivoire à l'indépendance, a été l'occasion pour le sous-préfet Anoh Bédia Oswald, d'appeler les bingervillois à consolider la cohésion sociale.

C'était ce vendredi 7 août 2020 dans l'enceinte de la sous-préfecture à Bingerville. Le représentant du gouvernement a insisté sur ce point dans son adresse, en prélude à l'élection présidentielle à venir. '' Les élections ne sont qu'un jeu politique. Mettons en avant ce qui nous rassemble. Il nous importe de préserver la paix surtout en cette période électorale. La Côte d'Ivoire a aujourd'hui 60, l'âge de sagesse. Il nous revient donc d'enraciner la paix'', a souligné le représentant du gouvernement. Non sans omettre d'exhorter également ces administrés au civisme. '' Nous devons traduire en actes, les vertus de notre devise nationale'', ajouta-t-il.

Et ce, en vue de garantir des élections présidentielles apaisées dans l'ancienne capitale coloniale. Avant de rendre hommage aux pères fondateurs dont le plus illustres est le président Félix Houphouët Boigny principal artisan de l'accession de ce pays à la souveraineté le 7 août 1960. Au nom du député-maire, Dr Bamba Mamadou 4ème adjoint au maire, a annoncé qu'une campagne de sensibilisation de la jeunesse à la préservation de la cohésion sociale, sera bientôt lancée par le conseil municipal. Rappelons que ce type d'initiative a déjà fait ces preuves les années précédentes, dans cette circonscription. Elle a permis en effet, de préserver Bingerville des affres de la crise post-électorale de 2011 tout comme pour les élections locales passées.

Cette cérémonie sobre du fait de la survenue de la pandémie de la Covid-19, a été marquée par une prise d'armes. Le salut aux couleurs nationales a été exécuté par un détachement des forces armées nationales (Fan) issu de l'école militaire préparatoire technique (Empt) que dirigeait le capitaine Nébout Yvan.

Cette cérémonie a enregistré la participation des chefs de services, des têtes couronnées, des leaders religieux et des chefs de communautés, dans une ambiance conviviale.

MF


LES + POPULAIRES

Lutte contre la Covid-19: La République de Corée fait don de 300 millions de FCfa de matériels à l’Inhp Lutte contre la Covid-19: La Lonaci offre plus de 117 millions de Fcfa de matériel de prise en charge Souleymane Traoré (Drh de Cfao Retail): "Nous nous félicitons de la reprise des concertations avec nos partenaires sociaux