Réduction des risques et gestion des catastrophes: La Cedeao offre du matériel informatique à la Côte d’Ivoire

Babacar Carlos Mbaye, Représentant résident de la Cedeao en Côte d’Ivoire, remettant les lots au Dr Aminata Bouabré. (DR)
Babacar Carlos Mbaye, Représentant résident de la Cedeao en Côte d’Ivoire, remettant les lots au Dr Aminata Bouabré. (DR)
Babacar Carlos Mbaye, Représentant résident de la Cedeao en Côte d’Ivoire, remettant les lots au Dr Aminata Bouabré. (DR)

Réduction des risques et gestion des catastrophes: La Cedeao offre du matériel informatique à la Côte d’Ivoire

Le 05/08/20 à 20:18
modifié 05/08/20 à 20:18
Du matériel informatique de pointe constitué d’ordinateurs, d’imprimantes, de régulateurs de tension et de projecteurs. C’est la composition du don de la commission de la Cedeao à l’État de Côte d’Ivoire dont la remise a eu lieu le 30 juin, dans les locaux de la représentation résidente de cette institution à Cocody.

Ces équipements, d’une valeur de près de 10 millions de FCfa, ont été acquis sur financement de l’Union européenne. Ils ont été réceptionnés par le secrétariat exécutif de la Plateforme nationale de réduction des risques et de gestion des catastrophes (Pn-rrc).

Ce geste entre dans le cadre du soutien que la commission de la Cedeao apporte aux États membres dans leurs efforts de réduction des risques et de gestion des catastrophes.

L’objectif, comme l’a rappelé Babacar Carlos Mbaye, représentant résident de la Cedeao en Côte d’Ivoire, est de contribuer à doter les États de structures d’alerte encore plus performantes. «Ce programme de soutien en équipements est né du souhait exprimé par les gouvernements des États membres de voir leurs structures compétentes être à même de collecter des données et de conduire des opérations d’urgence. Notamment au regard de l’accroissement et de l’aggravation des effets du changement climatique et de la survenue de phénomènes comme la Covid-19», a-t-il indiqué.

Face à de tels défis, il a insisté sur la nécessité de disposer d’informations fiables «pour prendre les bonnes décisions, afin d’apporter la riposte idoine et mieux amortir les conséquences de potentielles catastrophes». C’est tout le sens de ce don qui ira renforcer les capacités institutionnelles de la Plateforme nationale de réduction des risques et de gestion des catastrophes.

Dr Aminata Bouabré a, au nom du Premier ministre, président du comité interministériel de la Pn-rrc, adressé des remerciements au donateur. Pour elle, ce don est d’autant plus pertinent qu’il intervient dans un contexte à la fois de crise sanitaire mondiale (Covid-19) et de catastrophe naturelle (inondation). Mettant en évidence l’importance de la mission de coordination, d’analyse et de conseil conduite par la Pn-rrc.


Le 05/08/20 à 20:18
modifié 05/08/20 à 20:18

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire