En mémoire aux victimes des crises survenues : La Côte d’Ivoire institue une « Journée nationale du pardon et du souvenir »

Photo d'archives
Photo d'archives
Photo d'archives

En mémoire aux victimes des crises survenues : La Côte d’Ivoire institue une « Journée nationale du pardon et du souvenir »

Le 05/08/20 à 19:10
modifié 05/08/20 à 19:10
Le gouvernement ivoirien a décidé, ce mercredi 05 août 2020, de l’institution d’une « Journée nationale du pardon et du souvenir », qui se tiendra le 16 décembre de chaque année afin de commémorer, sans discrimination, la mémoire de toutes les victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.

« Le Conseil a adopté un décret instituant la Journée Nationale du Pardon et du Souvenir. La commémoration de la Journée Nationale du Pardon et du Souvenir se déroulera le 16 décembre de chaque année, en souvenir de la journée du 16 décembre 2010 au cours de laquelle des affrontements entre militants et sympathisants des deux candidats du 2e tour de l’élection présidentielle, ont fait de nombreuses victimes devant le siège de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI)», rapporte le communiqué du Conseil des ministres de ce mercredi 5 août 2020.

Et d'expliquer que l'institution de cette journée spéciale est une exhortation de l’ensemble des Ivoiriens et des habitants de la Côte d’Ivoire au pardon réciproque. Et ce, « afin d’honorer, sans discrimination, la mémoire de toutes les victimes des différentes crises survenues dans notre pays, de façon à nous préserver contre la répétition de ce passé douloureux. Afin que les victimes ne soient jamais oubliées, il est prévu la réalisation prochaine d’un mémorial national ainsi que des mémoriaux régionaux ».



Le 05/08/20 à 19:10
modifié 05/08/20 à 19:10

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire