Équitation : La Fédération solidaire des clubs

Mamadou Ouattara, vice-président chargé des finances remettant l'enveloppe du club Sabots du désert, à Lamine Lonfo. (DR)
Mamadou Ouattara, vice-président chargé des finances remettant l'enveloppe du club Sabots du désert, à Lamine Lonfo. (DR)
Mamadou Ouattara, vice-président chargé des finances remettant l'enveloppe du club Sabots du désert, à Lamine Lonfo. (DR)

Équitation : La Fédération solidaire des clubs

Le 04/08/20 à 11:34
modifié 04/08/20 à 11:34
La Fédération ivoirienne d’équitation (Fie) a dégagé le 30 juillet, une enveloppe de 5 millions de FCfa pour soutenir l’ensemble des clubs. C’est un secret de polichinelle, la crise sanitaire mondiale a plombé toutes les activités sportives. Et ce chèque libellé par la faîtière devrait les aider à préparer la reprise effective des compétitions. Ce sont, au total 11 clubs qui reçoivent ce soutien de la fédération qui, il faut l’avouer, leur permettra de souffler en cette période de coronavirus.

« C’est une belle surprise pour nous les clubs. Nous ne nous attendions pas à ce geste de la Fédération ivoirienne d’équitation. Il est vrai que nos besoins sont beaucoup plus grands, mais c'est un soulagement pour nous. Merci à la fédération », a déclaré Lamine Lonfo de l’écurie Sabots du désert. Avec lui, les clubs Akwaba, Lonfo, Cravache d’or, Horse academy, Epéron de Grand-Bassam, Poney club de Heden Golf hôtel et tous les autres sont repartis chez eux avec le sentiment de savoir qu’ils peuvent désormais compter sur leur fédération.

« Nous savons que beaucoup parmi nous souffrent de l’arrêt ou du ralentissement des activités à cause de la crise sanitaire qui sévit dans le monde depuis quelques mois. A l’équitation, nous formons une famille où la solidarité doit être notre partage. Ce chèque que nous vous remettons marque notre soutien, celui de la fédération aux clubs », a indiqué Mamadou Ouattara, vice-président de la Fie chargé des finances qui a procédé à la remise des chèques, sous le regard bienveillant du président Stéphane Ouégnin.

Mais avant, le patron de l’équitation ivoirienne est revenu sur les activités de l’exercice écoulé. Une saison 2018-2019 très colorée qui a vu, pour la première fois, le nom de la Fédération ivoirienne d’équitation écrit dans les annales de la fédération mondiale, le 19 novembre 2019, lors du congrès annuel de Moscou (Russie).

La Côte d’Ivoire, invitée spéciale du 1er rallye équestre, dans le désert d’Agafay (Marrakech), au Maroc, a fait mieux qu’un novice. La Team Lonaci a terminé 3e de l’épreuve. Dans la foulée de cette participation historique, le président Ouégnin a noué plusieurs partenariats qui ont permis de former plusieurs acteurs de la fédération dans leurs domaines respectifs. Sans oublier cet accord avec l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) pour la formation et le développement de l’équitation dans le pays.

La saison 2019-2020 a également démarré sous les meilleurs auspices, avec une convention signée avec l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires qui va aider à promouvoir la discipline dans les différents établissements scolaires du pays. En attendant, le démarrage officiel des compétitions est prévu en septembre.


Le 04/08/20 à 11:34
modifié 04/08/20 à 11:34

LES + POPULAIRES

Maladies non transmissibles : Aka Aouélé réitère l’engagement du gouvernement dans la lutte Obsèques de Laurent Mandjo : Prêtres et laïces reconnaissants à Dieu Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire