Opération ‘‘Vacances sécurisées’’: Plus de 5000 agents mobilisés pour lutter contre la criminalité et la délinquance

Le ministre Vagondo Diomandé (en costume) a rassuré que l'opération sera menée dans le strict respect des droits humains. (DR)
Le ministre Vagondo Diomandé (en costume) a rassuré que l'opération sera menée dans le strict respect des droits humains. (DR)
Le ministre Vagondo Diomandé (en costume) a rassuré que l'opération sera menée dans le strict respect des droits humains. (DR)

Opération ‘‘Vacances sécurisées’’: Plus de 5000 agents mobilisés pour lutter contre la criminalité et la délinquance

Le 29/07/20 à 19:56
modifié 29/07/20 à 19:56
Protéger les personnes et les institutions de la République, lutter contre le trafic illicite des stupéfiants et des drogues, éradiquer le phénomène des enfants en conflits avec la loi, lutter contre le trafic des véhicules importés et volés, lutter contre les incivilités, lutter contre le trafic des enfants, des êtres humains et les violences basées sur le genre, combattre le terrorisme, assurer la protection des frontières terrestres et veiller au respect des mesures de l’état d’urgence relatives à la lutte contre le Covid-19. Tels sont les objectifs de l’opération ‘‘Vacances sécurisées’’ que vont mener, à compter de ce 30 juillet, plus de 5000 agents des forces de sécurité et de défense sur toute l’étendue de la Côte d’Ivoire.

La 5e édition de cette initiative gouvernementale de sécurisation du territoire national a été lancée le 29 juillet, à Williamsville, dans la commune d’Adjamé, par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile (Mspc). Vagondo Diomandé, qui avait à ses côtés le directeur général de la police nationale, Youssouf Kouyaté, le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, Touré Apalo, et le chef d’état-major de l’Armée de terre, Justin Aly Dem, a indiqué que la 5e édition de l’opération ‘‘Vacances sécurisées’’ se tient dans un contexte de crise sanitaire avec la pandémie du Covid-19 et à trois mois du scrutin présidentiel d’octobre.

« Il ne faut pas penser que nous déployons nos agents spécifiquement pour les élections à venir. La sécurité des Ivoiriens est notre préoccupation de tous les jours », a tenu à préciser Vagondo Diomandé. Tout en rassurant que cette mission se déroulera dans le respect strict des droits humains. Il a appelé les populations à adhérer à l’opération et à collaborer avec les équipes d’intervention.

« Les Ivoiriens doivent nous aider en nous rapportant des informations pouvant permettre de mettre hors d’état de nuire tous ces criminels qui ont le malin plaisir de perturber la quiétude des uns et des autres », a exhorté le ministre. Il a également souligné que la pandémie de coronavirus fait obligation aux forces de sécurité de faire respecter les mesures restrictives imposées par le Conseil national de sécurité (Cns).

Le directeur général de la police nationale, Youssouf Kouyaté, a fait savoir que ‘‘Vacances sécurisées 5’’ s’inscrit dans la continuité de l’opération ‘‘Épervier 5’’ lancée 12 septembre 2019. Cette initiative policière d’envergure a permis, à la date du 29 juillet 2020, de détruire 2150 fumoirs, d’interpeller 5000 suspects, dont 252 ont été déférés devant le parquet. 43 825 individus ont été raflés. Plus de 2459 kilogrammes de cannabis, 300 grammes d’héroïne et 31 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis.


Le 29/07/20 à 19:56
modifié 29/07/20 à 19:56

LES + POPULAIRES

Ambassades des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation Prière œcuménique: Des femmes des confessions religieuses du district d’Abidjan prient pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried