Fif/Dépôt des candidatures : On ne se bouscule pas chez les différents candidats

René Diby, président de la commission élecorale de la Fif. (DR)
René Diby, président de la commission élecorale de la Fif. (DR)
René Diby, président de la commission élecorale de la Fif. (DR)

Fif/Dépôt des candidatures : On ne se bouscule pas chez les différents candidats

Le 23/07/20 à 17:09
modifié 23/07/20 à 17:09
Cinq jours après (depuis le lundi 20 juillet) l’ouverture officielle du dépôt des candidatures pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football, la Commission électorale n’a pour l’instant reçu aucun dossier de candidature.

Les trois candidats annoncés que sont Sory Diabaté, Idriss Diallo et Didier Drogba se font encore attendre au niveau du secrétariat de la commission électorale où devront être acheminés leurs différents dossiers sous pli fermé. « Je n’ai rien reçu pour l’instant. C’est sûr que les différents candidats attendront les derniers instants pour le faire », nous a confirmé Sam Etiassé, directeur exécutif de la Fif et membre de la Commission électorale, que nous avons joint le 23 juillet, par téléphone.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette lenteur des candidats. Entre autres, la question des parrainages qui alimente les débats ces derniers jours. Si certains candidats n’éprouvent pas de difficultés pour avoir la caution des 8 membres requis (3 clubs de Ligue1, deux clubs de Ligue2, deux clubs de D3 et un groupement d’intérêt), ce n’est pas le cas pour d’autres. Notamment Didier Drogba qui n’a officiellement pas obtenu la caution d’aucun groupement d’intérêt.

Les anciens footballeurs, les arbitres et les médecins ayant accordé leur parrainage au candidat Sory Diabaté. Idriss Diallo a, lui, réussi à convaincre l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi) et les entraîneurs de football de Côte d’Ivoire.

On peut donc comprendre que l’ancien capitaine des Éléphants n’ose pas se presser pour déposer son dossier auquel manquent encore certains éléments.

Les dossiers de candidatures sont attendus au siège de la Fif, à Treichville. (DR)
Les dossiers de candidatures sont attendus au siège de la Fif, à Treichville. (DR)



Pour les deux autres candidats, les raisons doivent être bien différentes. Selon des proches du candidat Idriss Diallo, on attend la dernière minute pour une simple question de stratégie. « Nous allons déposer notre dossier certainement la semaine prochaine », a indiqué pour sa part Léonce Yacé, le directeur de campagne du candidat Sory Diabaté.

Au regard des litiges et incompréhensions qui entourent la question des parrainages, la question qui revient sur les lèvres, c’est comment la Commission électorale s’y prendra en cas d’un double parrainage d’un groupement ou d’un club. Sur cette question assez pertinente, le ministre René Diby s’est voulu rassurant. « Je n’ai pas de commentaire à faire sur quoi que ce soit, sur tout ce qui se dit au sujet de ces élections. J’attends les dossiers, c’est tout. Les choses se feront dans la transparence, vous verrez. Je ne suis pas dans les combines, on me connaît pour cela sinon je ne serais pas élu à la tête de la commission », a-t-il confié à un confrère.

Dans le camp du candidat Sory Diabaté, on n’envisage pas un tel cas de figure, mais Léonce Yacé s’en tient à la bonne foi des uns et des autres pour éviter toute confusion. « Je ne veux pas croire que de telles situations puissent se présenter parce que les dirigeants sont des gens responsables. Quand ils s’engagent, ils ne le font pas dans la légèreté. Mais ce qu’il faut savoir également, c’est que le parrainage n’est pas synonyme de vote. Quelqu’un peut accorder son parrainage à un candidat et voter pour un autre. Nos statuts ne prévoient pas le double parrainage et je ne pense pas que le sachant quelqu’un puisse choisir cette voie. Il appartiendra dans une pareille situation à la commission électorale de statuer sur la recevabilité », a fait savoir le directeur de campagne du candidat Sory Diabaté.



Le 23/07/20 à 17:09
modifié 23/07/20 à 17:09

LES + POPULAIRES

Cocody-Angré : Un commissaire de la PJ tué dans des échanges de tirs avec des braqueurs Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020