Burkina Faso / Investiture de Christian Marc Ka boré: 70 partis font bloc autour du candidat du parti au pouvoir

Roch Marc Christian Kaboré veut un second mandat à la tête du Burkina Faso.(DR)
Roch Marc Christian Kaboré veut un second mandat à la tête du Burkina Faso.(DR)
Roch Marc Christian Kaboré veut un second mandat à la tête du Burkina Faso.(DR)

Burkina Faso / Investiture de Christian Marc Ka boré: 70 partis font bloc autour du candidat du parti au pouvoir

Le 13/07/20 à 01:00
modifié 13/07/20 à 01:00
Une coalition de 70 partis politiques soutiennent la candidature de Roch Christian Marc Kaboré. Candidat du parti au pouvoir (Mouvement du peuple pour le progrès, MPP), l’actuel président du Burkina Faso se lance dans la course au pouvoir, pour un second mandat. Il a été investi au cours d’un congrès à Ouagadougou, dans la capitale du Burkina Faso.

«Les militants et sympathisants du Mouvement du peuple pour le progrès, ont officiellement désigné le président Roch Marc Christian Kaboré comme leur candidat pour la présidentielle de novembre prochain», rapporte le correspondant de Rfi, au Burkina Faso. Pour les participants au congrès, ce choix porté sur le président Kaboré s’explique par «la mise en œuvre de ses engagements lors de la campagne électorale de 2015».

«Les engagements majeurs de campagne qu’il a pris, et centrés sur les secteurs sensibles comme la santé, l’éducation, l’eau, l’énergie, l’agriculture, les infrastructures routières ont connu des niveaux de réalisation satisfaisants», a expliqué dans les détails, Simon Compaoré, président du Mouvement du peuple et du progrès.

Sollicité par l’ensemble des 70 partis politiques, pour porter leur flambeau, au cours de la présidentielle de 2020, Roch Marc Christian Kaboré a donné son accord. Absent à la cérémonie, son message a été lu par le ministre d’État, Siméon Sawadogo. «C’est un devoir patriotique pour moi de répondre oui. Je m’engage, fort du soutien de toutes les forces du camp de la démocratie et du progrès, à relever avec vous ce défi», a-t-il déclaré, au nom du candidat de la mouvance présidentielle.

A cette joute électorale, Roch Marc Christian Kaboré, élu en 2015 avec 53,49% des voix, doit faire faire face à des candidats et non des moindres comme l’ex-Premier ministre Désiré Kadré Ouédraogo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, le parti de Blaise Compaoré) d’Eddie Komboïgo, et le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré.

Le 13/07/20 à 01:00
modifié 13/07/20 à 01:00

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances