Nassian : Cinq orpailleurs du parc de la Comoé condamnés à quatre mois de prison

Une vue du parc de la Comoé. (DR)
Une vue du parc de la Comoé. (DR)
Une vue du parc de la Comoé. (DR)

Nassian : Cinq orpailleurs du parc de la Comoé condamnés à quatre mois de prison

Par (AIP)
Le 12/07/20 à 01:26
modifié 12/07/20 à 01:26
Cinq individus résidant à Teto, dans le département de Nassian, ont été condamnés par la section de tribunal de Bouna à quatre mois de prison ferme et à une amende d’un million de FCFA à payer chacun, pour travaux d’orpaillage au sein du parc national de la Comoé.

Ils ont été pris en chasse dans le Sud du parc, secteur Nassian par une patrouille d’agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr), l’administration en charge de la surveillance de cette aire protégée.

Des appareils de détection de minéraux, des pioches, des pelles et des torches ont été trouvés en leur possession. Leurs sacs à dos contenaient une cinquantaine de baguettes de pain et de nombreuses boîtes de conserve, ce qui dénote du long séjour qu’ils prévoyaient faire à l’intérieur du parc.

Interrogés à la barre du tribunal de Bouna sur les raisons véritables qui les poussent à y entrer et à s’adonner à l’orpaillage, ils évoquent l’absence de terres cultivables dans les villages. Une situation qui, selon eux, ne leur permet pas de subvenir aux besoins de leurs familles d’où l’option de l’orpaillage dans le parc malgré tous les risques que cela comporte.

Ces individus auteurs de plusieurs fosses et tranchées dans le parc devront en plus de leur peine et amende, payer chacun la somme d’un million de FCFA à l’Oipr à titre de dommages et intérêts.


Par (AIP)
Le 12/07/20 à 01:26
modifié 12/07/20 à 01:26

LES + POPULAIRES

Ambassades des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation Prière œcuménique: Des femmes des confessions religieuses du district d’Abidjan prient pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried