Daoukro : La mairie a accordé l'une de ses priorités à l'école

Le maire Djè Koffi Aubin a affirmé que les projets portant sur la réalisation d'infrastructures scolaires ont été approuvés par le conseil municipal. (DR)
Le maire Djè Koffi Aubin a affirmé que les projets portant sur la réalisation d'infrastructures scolaires ont été approuvés par le conseil municipal. (DR)
Le maire Djè Koffi Aubin a affirmé que les projets portant sur la réalisation d'infrastructures scolaires ont été approuvés par le conseil municipal. (DR)

Daoukro : La mairie a accordé l'une de ses priorités à l'école

Le 10/07/20 à 18:23
modifié 10/07/20 à 18:23
"L'une des priorités de nos actions est d'améliorer les conditions dans lesquelles nos enfants vont à l'école", a déclaré le maire de la commune de Daoukro, Pr Djè Koffi Aubin. C'était le 9 juillet, dans les locaux de la mairie, à l'occasion d'un point de presse, pour présenter les actions posées par le conseil municipal, pour l'éducation nationale.

Selon le premier magistrat de la commune, l'éducation est très importante pour ses collaborateurs et lui. " Dans le programme triennal, des actions ont été prévues, en faveur de l'éducation nationale. Nous avons récemment livré un bâtiment de 3 classes, un bureau et un magasin au quartier Sossoribougou. Nous avons, dans la foulée, remis les clés d'un bâtiment similaire à Konankankro, village situé dans la commune. Nous sommes en train de confectionner des tables-bancs, pour ces écoles". Avant d’ajouter : "Nous venons de poser la première pierre, d'un bâtiment de 3 classes à Allokokro, un autre village de la commune.

Il y a encore des écoles à construire dans des localités qui sont de notre ressort, comme Abokeni, Lekikouadiokro". Djè Aubin a affirmé que les projets sur l'éducation nationale ont eu l'accord du conseil municipal. Et que tout ce qui est fait dans ce sens, est en rapport avec la direction régionale de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et ce, à travers la carte scolaire. Le maire de Daoukro, souhaite doter toutes les localités situées dans la commune, d'écoles.

Malheureusement, selon lui, cela est délicat sur un seul mandat. Cette vision du premier magistrat de la commune en faveur de l'école fait plaisir à Tarègue Marie-Chantal, directrice régionale de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle qui a affirmé par téléphone ceci : " J’exprime ma gratitude au maire, pour ses efforts en faveur de l'éducation nationale de Daoukro. Pour matérialiser notre soutien à ses actions, à chaque cérémonie liée à notre ministère, il y a un représentant pour l'encourager. Nous souhaitons qu'il poursuive sur cette lancée."


Le 10/07/20 à 18:23
modifié 10/07/20 à 18:23

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes