Tabaski/Protection de l’enfant: Un appel à contribution pour aider les enfants malades hospitalisés dans les Chu

l’imam Koné Harouna de la mosquée du Chu de Treichville. (DR)
l’imam Koné Harouna de la mosquée du Chu de Treichville. (DR)
l’imam Koné Harouna de la mosquée du Chu de Treichville. (DR)

Tabaski/Protection de l’enfant: Un appel à contribution pour aider les enfants malades hospitalisés dans les Chu

Le 10/07/20 à 17:44
modifié 10/07/20 à 17:44
« La Tabaski pour la pédiatrie » est l’une des activités phares de l’Ong Almuwassat qui, à l’occasion de cette fête, chaque année, fait des dons de vivres, non vivres et numéraires aux enfants malades hospitalisés dans les différents hôpitaux du pays.

Pour cette édition 2020 marquée par la pandémie de coronavirus, le président du conseil d’administration (Pca) de l’Ong Almuwassat, l’imam Koné Harouna de la mosquée du Chu de Treichville, était face à la presse, le vendredi 10 juillet, au sein de sa mosquée, pour non seulement donner les grandes lignes de cette activité, mais surtout lancer un appel à contribution à cet élan de solidarité.

« Pour cette activité, la tradition était de rendre visite aux enfants malades alités dans les services de pédiatrie de nos différents hôpitaux partenaires à travers la Côte d’Ivoire. L’objectif est de nous enquérir de leur état de santé, les égayer, leur apporter vivres et non vivres et susciter une mobilisation communautaire afin de leur garantir une meilleure prise en charge psychologique, médicale, matérielle et spirituelle », a-t-il expliqué.

Et de relever que la Covid-19, en raison des effets induits, va priver les enfants malades de cette chaleur parentale cette année 2020. En dépit de cet état de fait, il a déclaré que l’Ong Almuwassat tient à réaliser cette activité à l’endroit de ces enfants.

Car selon lui, vu les conséquences humanitaires et sanitaires de la maladie à coronavirus sur les adultes, ce ne sont pas les enfants dont majoritairement sont issus de familles soufrant déjà du dictat de la pauvreté qui seront moins touchés.

Des raisons qui le poussent à susciter un éveil de conscience et à lancer un appel à contribution intellectuelle, matérielle, spirituelle et financière pour une prise en charge efficace des enfants malades.

« La Tabaski pour la pédiatrie va se tenir le jour de la fête. Nous envisageons de donner des kits alimentaires et hygiéniques aux enfants malades. Pour cela, nous avons besoin en espèces de 18 millions de FCfa pour la prise en charge des enfants malades, 10 millions pour la réalisation de la Tabaski pour la pédiatrie, 200 cartons de boîtes de conserves, 5000 baguettes de pain, des produits de toilettes pour enfants, des produits d’hygiène et des jouets », a cité l’iman Koné Harouna.

A sa suite, la directrice exécutive d’Almuwassat, Soumahoro Fadiga Aminata, a fait savoir qu’une lecture du Coran a été faite en l’honneur d’Amadou Gon Coulibaly pour le repos de son âme. « Le Premier ministre fut l’un de nos meilleurs donateurs. Il a toujours été au chevet des enfants malades à travers nos activités. Nous prions Dieu afin qu’il l’accueille auprès de lui pour toutes les bonnes actions qu’il a menées sur terre », a-t-elle prié.


Le 10/07/20 à 17:44
modifié 10/07/20 à 17:44

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances