Covid-19/Pénalités sur les factures : Les précisions de la Cie

La Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) se tient à la disposition de ses clients pour d'éventuelles réclamations. (DR)
La Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) se tient à la disposition de ses clients pour d'éventuelles réclamations. (DR)
La Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) se tient à la disposition de ses clients pour d'éventuelles réclamations. (DR)

Covid-19/Pénalités sur les factures : Les précisions de la Cie

Le 10/07/20 à 00:49
modifié 10/07/20 à 00:49
Dans un communiqué, la Cie a tenu à faire des précisions qui s’imposent, en raison de certaines informations non fondées qui circulent.
Aucune facture n’a subi de pénalité après le report des dates limites de paiement décidées par l’Etat, dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, indique un communiqué de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie). « En effet, les dates limites de ces factures fixées respectivement au 15 juillet et 17 août 2020 n’étant pas encore arrivées à expiration, il est matériellement impossible d’y appliquer des pénalités », situe-t-elle clairement.

Cette explication, la société en charge de la commercialisation du courant électrique, a tenu à la faire car elle affirme qu’elle a constaté que des publications sur les réseaux sociaux, font état « d’application de pénalités sur les factures dont la date limite avait été reportée par l’Etat de Côte d’Ivoire ».

A tout le moins, s’il y a pénalités, poursuit le communiqué, elles ne concernent que les cas « portant sur des impayés antérieurs à la période de mars et avril 2020 » ; ainsi que celles qui « portent sur des factures de clients abonnés au tarif professionnel et non concernés par la mesure de report de date limite ».

La société tient donc à rassurer ses clients. Elle assure qu’il ne s’agit que d’allégations sans fondement. Dans tous les cas, la Cie assure qu’elle « veille à l’application effective des mesures arrêtées par le gouvernement ». Mieux, la note souligne que l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’énergie de Côte d’Ivoire (Anare-Ci) a diligenté un contrôle « actuellement en cours ».

Dans le même ordre d’idée, la compagnie indique qu’elle se tient à la disposition de ses abonnés pour les assister, et analyser au besoin, « toutes leurs requêtes au cas par cas ». Aussi disposent-ils de tous les canaux pour faire remonter leurs préoccupations à la Cie.

En guise de rappel, dans le cadre des mesures sociales arrêtées par le gouvernement, en vue de soutenir les populations, dans le cadre du Covid-19, l’Etat avait décidé de prendre en charge des factures de mars et d’avril 2020 pour les clients abonnés au tarif social, en mode post-payé. Il avait aussi décidé d’octroyer des crédits d’énergie gratuits aux clients en mode prépayé.

Autre décision, le report des dates limites des factures de mars et avril 2020 jusqu’au 15 juillet et au 17 août 2020 sans pénalité.


Le 10/07/20 à 00:49
modifié 10/07/20 à 00:49

LES + POPULAIRES

Gbon : Kandia Camara offre une ambulance et un véhicule de commandement au Sous-Préfet. COVID-19/France : le Conseil scientifique appelle à se préparer à un retour du coronavirus à l'automne COVID-19/Djibouti : brusque hausse du taux de positivité (ministère)