Libération des voies de passage des eaux de drainage: Anne Ouloto veut des solutions définitives pour Allabra, Bonoumin et Palmeraie

Anne Ouloto est résolue à exécuter la décision du gouvernement de manière efficiente, mais avec la meilleure approche possible.
Anne Ouloto est résolue à exécuter la décision du gouvernement de manière efficiente, mais avec la meilleure approche possible.
Anne Ouloto est résolue à exécuter la décision du gouvernement de manière efficiente, mais avec la meilleure approche possible.

Libération des voies de passage des eaux de drainage: Anne Ouloto veut des solutions définitives pour Allabra, Bonoumin et Palmeraie

Le 08/07/20 à 22:44
modifié 08/07/20 à 22:44
Les fortes pluies qui se sont abattues le mois dernier sur Abidjan ont mis en mal les infrastructures d’assainissement et de drainage de la capitale économique. La montée des eaux de ruissellement a engendré de nombreuses inondations, entraînant d’importants dégâts matériels, notamment dans les secteurs d’Allabra, de Bonoumin et de la Palmeraie à Cocody. Cette situation exacerbée par des glissements de terrains et des éboulements avec des pertes en vies humaines à Anyama et Abobo, a conduit le Président de la République à ordonner la démolition de tous les bâtis sur les voies d’eau à Abidjan et dans toutes les grandes agglomérations du pays.

La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto a, en sa qualité d’exécutrice en chef de cette décision du gouvernement, rencontré mardi dans les locaux de l’Unité de gestion du Programme d’aménagement du Bassin versant du Gourou à Cocody, les responsables des structures étatiques et des entreprises d’exécution de travaux d’assainissement. Elle a marqué sa volonté, au sortir de cette réunion, d’avoir une idée claire et nette des dispositions à prendre et des actions à mener pour régler définitivement les problèmes récurrents d’inondation à Cocody, principalement dans les zones d’Allabra, de la Palmeraie et de Bonoumin.

« La rencontre de cet après-midi avait pour but d'échanger avec vous et voir ce qui n’a pas marché. Pourquoi certains grands travaux ne sont pas achevés, quelles sont les difficultés rencontrées sur le terrain, qu’est-ce qui s’est réellement passé. Lors des visites effectuées sur les sites, j’ai constaté la lenteur dans l’exécution des travaux et noté votre présence insuffisante ou peu remarquée. J’aimerais entendre vos préoccupations et versions afin de prendre des mesures idoines et prévenir la survenue d’autres catastrophes », a dit d’emblée Anne Ouloto à ses interlocuteurs.

La ministre a également souhaité que les actions à venir soient précédées d’une véritable campagne de sensibilisation et d’éducation des populations. « Des diligences seront arrêtées avec un chronogramme d’actions précises pour rassurer aussi bien les autorités que les populations », a-t-elle indiqué. Anne Ouloto a insisté sur l’urgence de libérer les emprises et les voies de canalisation obstruées par des habitations et des constructions. « Que toutes les décisions que nous allons prendre avec toutes les parties prenantes et les ministères techniques soient mises en œuvre de bout en bout (...). Il faut finir avec le problème d’Allabra avant fin août », a souligné l’autorité gouvernementale.


Le 08/07/20 à 22:44
modifié 08/07/20 à 22:44

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances