Duékoué/Affaire ambulance : Le président du conseil régional du Guémon s’explique

Serey Doh Célestin, président du conseil régional du Guémon. (DR)
Serey Doh Célestin, président du conseil régional du Guémon. (DR)
Serey Doh Célestin, président du conseil régional du Guémon. (DR)

Duékoué/Affaire ambulance : Le président du conseil régional du Guémon s’explique

Le 07/07/20 à 23:34
modifié 07/07/20 à 23:34
Au cours de la réunion bilan de l’opération de révision de la liste électorale dans le Guémon tenue le 6 juillet, au siège local du Rhdp à Duékoué, Serey Doh Célestin, président du conseil régional du Guémon, a soulevé un coin du voile sur les accusations portées sur sa gestion dont la presse s’est fait l’écho ces derniers temps.

‘’Seule la Direction générale de la décentralisation et du développement Local (Dgddl), structure assurant la tutelle des collectivités décentralisées, est habilitée à se prononcer sur la gestion financière du conseil régional du Guémon. Pour l’heure, elle n’a relevé aucune faute dans cette gestion».

Selon lui, tous les bruits relatifs à ce sujet sont l’œuvre de ses détracteurs. Avant d’ajouter : Je n’accepterai pour rien au monde de trahir la confiance que le Président Alassane Ouattara a placée en moi. Avec le poste que j’occupe, je ne voudrais pas tomber dans la boue. Ça va très bien au conseil régional du Guémon, il n’y a pas de problème d’ambulance.’’

Le président du conseil régional du Guémon est accusé de malversations financières portant sur des fonds destinés à l’achat d’une ambulance pour le Centre hospitalier régional de Duékoué.

Répondant aux griefs contre Dr Serey Doh, le conférencier a expliqué que les deux ambulances laissées par son prédécesseur sont toujours chez le concessionnaire et cela est vérifiable. ‘’Le trésorier payeur de Duékoué a viré l’argent devant servir à l’achat de mon véhicule de commandement’’, a-t-il révélé. Avant d’ajouter que le Chr a obtenu une ambulance, l’année dernière, du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

« Avant que je ne sois président du conseil régional du Guémon, j’ai fait don de 12 ambulances dans des localités des quatre départements du Guémon en 2018. Comment quelqu’un qui a fait des dons d’ambulances peut-il détourner une ambulance au moment où il est président du conseil régional?’’, a-t-il demandé


Le 07/07/20 à 23:34
modifié 07/07/20 à 23:34

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes