Présidentielle 2020 : Vagondo promet des élections sécurisées et apaisées

Le ministre Vagondo Diomandé (au centre) promet des élections apaisées. (DR)
Le ministre Vagondo Diomandé (au centre) promet des élections apaisées. (DR)
Le ministre Vagondo Diomandé (au centre) promet des élections apaisées. (DR)

Présidentielle 2020 : Vagondo promet des élections sécurisées et apaisées

Le 06/07/20 à 13:21
modifié 06/07/20 à 13:21
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Vagondo Diomandé, a annoncé des élections sécurisées et apaisées en Côte d’Ivoire. C’était le vendredi 3 juillet à Man, au terme du séminaire itinérant de formation des forces de défense et de sécurité sur la sécurisation des élections, initié par la fondation Konrad Adenauer. Au total, ce sont 200 officiers de police et de la gendarmerie qui ont bénéficié de cette formation.

Dans l’esprit du ministre Vagondo, les forces de sécurité n’ont pas le droit de trahir la confiance des Ivoiriens et de la communauté internationale. Pour qui, a-t-il souligné, le défi de la sécurisation du processus électoral doit être relevé.

Pour ce faire, a-t-il promis, 675 officiers de la police et de la gendarmerie seront formés et dotés de moyens conséquents pour accomplir leur mission de gestion démocratique des foules, la sécurisation du processus électoral et autres. Et dès le 29 juillet, a poursuivi le général Vagondo, sera lancé le projet « La paix par moi» incluant toutes les forces de sécurité.

De plus, a-t-il renchéri, une cellule de veille sera mise en place pour la sécurisation des élections. Cela, en solidifiant la collaboration entre la police et les populations.

Pour le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, nul doute que les élections prochaines seront sécurisées et apaisées ; même si la menace terroriste et la pandémie de la Covid-19 rendent complexes leur mission.

En initiant un séminaire itinérant de formation aux profit des forces de sécurité et des organisations de la société civile, il s’agit pour la Konrad Adenauer d’améliorer les rapports armées-nation et population-nation, a fait savoir son représentant.


Le 06/07/20 à 13:21
modifié 06/07/20 à 13:21

LES + POPULAIRES

Droits de l'homme : Des sous-officiers de la gendarmerie et de la police instruits sur la question Construction d'universités et campus: Plus de 163 milliards de FCfa pour Adiaké, Abidjan et Bouaké Club service: La Jeune chambre internationale d’Abidjan renouvelle ses instances