Armée nationale / Sortie de promotion; L’armée se renforce de 139 sous-officiers sortis de l’Ensoa




Les nouveaux soldats recevant leurs insignes. (photos : dr)
Les nouveaux soldats recevant leurs insignes. (photos : dr)
Les nouveaux soldats recevant leurs insignes. (photos : dr)

Armée nationale / Sortie de promotion; L’armée se renforce de 139 sous-officiers sortis de l’Ensoa

Le 05/07/20 à 23:00
modifié 05/07/20 à 23:00
L’armée ivoirienne vient de se renforcer de 139 sous-officiers sortis de l’Ensoa (École nationale des élèves sous-officiers d’active) de Bouaké, après une formation de 15 mois, prêts à exercer leurs spécialités dans les domaines des sciences médicales et obstétricales, l’électronique, la musique, l’informatique, le secrétariat de direction, la mécanique et l’électricité auto, ainsi que l’électromécanique. Ces sous-officiers composés de 40 jeunes filles et de 99 garçons font partie de la 30e promotion dont le baptême et la remise d’épaulette, ont eu lieu, le vendredi 3 juillet dernier, au sein de ladite institution militaire. En présence, du général de division, N’Dri Julien Sébastien, chef d’État-major général des armées adjoint, représentant, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia, chef d’État-major général des armées, de Tuo Fozié, préfet de la région de Gbêkê, préfet du département de Bouaké, de plusieurs hauts gradés de l’armée, des parents et des connaissances de la promotion sortante.

Avant l’entame de la cérémonie, le chef d’État-major général des armées adjoint, a tenu à dévoiler le nom de baptême de cette 30e promotion. « Vous portez désormais le nom de baptême « Renouveau » avec pour parrain, feu le colonel Zamblé Koffi Eugène », a-t-il révélé. Par la suite, il a mis ces sous-officiers face à leurs responsabilités parce que le nom de leur promotion « Renouveau » est tout un symbole. «En réalité, votre renaissance doit consister en un retour aux sources. C’est-à-dire, à l’orthodoxie militaire, comme au bon vieux temps où le sens du devoir était un sacerdoce », a-t-il dit. Non sans les inviter à faire corps avec les vertus sus évoquées, en assumant le nom de leur baptême. « En optant pour feu le colonel Zamblé Koffi Eugène, vous vous dotés d’un miroir qui vous reflètera en permanence le prototype du bon soldat. Vous ne serez jamais égarés car vous êtes la réincarnation d’un officier émérite dont le parcours militaire s’identifie à plus d’un titre », a-t-il souligné.

Revenant sur la formation qu’ils ont reçue, le général, Ndri Julien Sébastien a tenu à leur faire comprendre que les attentes placées en eux par le chef d’État-major, général des armées sont grandes. « Vous venez de recevoir la formation de base du sous-officier. Celle qui fait de vous la cheville ouvrière des armées. La charnière entre les officiers et les militaires du rang. Le socle sur lequel repose toute une armée digne de ce nom », a-t-il soutenu. « Votre qualité première est de commander les militaires du rang », a-t-il martelé.

Pour sa part, le colonel Eustache Vigoné Kouassi Bi, commandant de l’Ensoa, tout en les félicitant, a tenu à insister sur le fait que c’est une longue et passionnante carrière qu’ils vont entamer. « Vous devez retenir que devenir militaire, c’est aimer son pays et sa patrie », a-t-il indiqué. Tout en les invitant à être des soldats qui recherchent la déontologie, le goût du travail bien fait et qui œuvrent au service des causes nobles.

La cérémonie a pris fin par le maniement des armes exécuté par une section de jeunes filles de la nouvelle promotion, par un défilé de troupes et une visite du centre de tir .

Le 05/07/20 à 23:00
modifié 05/07/20 à 23:00

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances